La Métropole collabore avec le CNES et InSpace sur des solutions spatiales | Montpellier Méditerranée Métropole

La Métropole collabore avec le CNES et InSpace sur des solutions spatiales


Publié le 18/04/2018
CNES et InSpace

Signature d'une convention entre la Métropole de Montpellier, le CNES et InSpace

Ce matin, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Chantal MARION, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au développement économique, à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation, Gilles RABIN, Directeur de l'Innovation, des Applications et de la Science du CNES, Bernard PLANO, Président du Conseil de Surveillance de l'institut InSpace et Alain PODAIRE, Président de l'institut InSpace ont signé une convention-cadre de collaboration dans le cadre de la Smart City.

En effet, la Métropole de Montpellier, le CNES et InSpace ont la volonté de coopérer pour démontrer et mettre en œuvre les solutions spatiales dans le cadre de la Cité Intelligente, en particulier autour des problématiques d'aménagement et de gestion urbains, de changement climatique, d'agriculture, de mobilité et de transport, et de la gestion des ressources naturelles ou artificielles.

UTILISATION D'IMAGES SPATIALES

Avec cette collaboration, le CNES et InSpace proposent à la Métropole d'utiliser des images enregistrées par satellite pour le suivi de ses politiques publiques. La Métropole disposera ainsi rapidement sur le territoire métropolitain d'images en haute résolution (50 cm) avec une mise à jour à haute fréquence et détection automatique de certaines évolutions importantes. A la pointe de l'innovation technologique spatiale, cette imagerie satellitaire constituera pour Montpellier Méditerranée Métropole un référentiel essentiel pour un observatoire territorial et de la ville connectée.

Les cas d'application sont très larges pour la Métropole couvrant de vastes compétences : aménagement du territoire, droit des sols, fiscalité, respect de l'environnement, suivi de chantier, gestion des cultures...

La richesse informative de ces images numériques sera pleinement exploitée à travers de multiples traitements en 2D ou en 3D, facilités notamment par les outils et méthodes mis à disposition des services métropolitains par le CNES, InSpace et leurs partenaires publics et privés. Les directions « métiers » de la Métropole seront régulièrement impliquées dans ces tests.

Les start-ups notamment via le Booster NOVA et l'ESA BIC Sud de France, dont la Métropole est partie prenante, et les laboratoires de recherche seront impliqués dans ce processus.

À PROPOS DU CNES ET DE L'INSTITUT INSPACE

Le CNES est un Etablissement public national en charge de l'Espace, chargé d'élaborer et de proposer au gouvernement français le programme spatial français et de le mettre en œuvre ainsi que de garantir à la France l'accès à l'espace et la maîtrise de son utilisation pour tous les besoins nationaux et européens.

InSpace vise à contribuer au rayonnement et au développement économique, liés aux applications spatiales aux niveaux régional et national. Il agit principalement en faveur du développement d'activités au service des nouveaux besoins sociétaux sur les territoires français.

Le CNES et InSpace travaillent de concert au développement des solutions spatiales à destination des collectivités territoriales et de leurs citoyens ; lesquelles solutions spatiales, à base de données d'observation de la Terre, de signaux de géolocalisation et de capacités de communication, s'intègrent parfaitement avec les solutions numériques mises en œuvre dans le cadre de la Cité Intelligente.
Par ailleurs, le CNES et InSpace réunissent un ensemble d'acteurs privés et institutionnels volontaires et motivés pour démontrer la plus-value sociétale et économique des solutions spatiales et les déployer auprès des collectivités territoriales.

Partager ce contenu