Montpellier berceau de la musique électronique


Publié le 20/11/2016
Affiche I love techno 2016

Des lieux dédiés, des évènements consacrés et un public averti font de Montpellier une place forte de la musique électro.

La Ville et la Métropole souhaitent donner un nouvel élan à la filière, en favorisant les collaborations entre les acteurs, avec une programmation qui court tout au long de l'année et un tremplin dédié aux Dj de la Métropole, leur permettant de se produire au très couru festival I love Techno.

Sonia Kerangueven, Adjointe au Maire de Montpellier déléguée à la Culture, entourée des Cosmic Boys, Armel Campagna, directeur d'I Love Techno Europe, de Pascal Maurin et Lucas Ruiz, fondateurs de Dernier Cri / Crédit : C.Marson - Montpellier Méditerranée Métropole
Sonia Kerangueven, Adjointe au Maire de Montpellier déléguée à la Culture, entourée des Cosmic Boys, Armel Campagna, directeur d'I Love Techno Europe,
de Pascal Maurin et Lucas Ruiz, fondateurs de Dernier Cri / Crédit : C.Marson - Montpellier Méditerranée Métropole

Les évènements électro sont légion à Montpellier, et de qualité, particulièrement en cette fin d'année où se déroulent successivement les festivals Dernier Cri, du 5 au 13 novembre, et I love Techno, le 10 décembre au Parc des expositions de Montpellier, à Pérols.
Ces deux acteurs se sont par ailleurs associés à la Métropole de Montpellier pour organiser un contest dédié aux DJ des 31 communes de la Métropole.

8 d'entre eux s'affronteront lors de deux soirées dédiées, et 4 se produiront à I love Techno.

Partager ce contenu