Montpellier Méditerranée Métropole est née!



Après la présentation officielle d'une rame de tramway aux couleurs de Montpellier Méditerranée Métropole, les conseillers communautaires se sont retrouvés ce lundi après-midi en salle Zeus pour l'installation officielle de Montpellier Méditerranée Métropole. En préambule, le président maire Philippe Saurel a accueilli son homologue toulousain Jean-Luc Moudenc.

Avant l'installation officielle de Montpellier Méditerranée Métropole, Jean-Luc Moudenc s'est exprimé pour souligner notamment que « Montpellier et Toulouse sont deux villes et deux métropoles qui ont vocation à travailler main dans la main, à mener une coopération sur le fond mais aussi sur les projets. C'est le fruit d'une histoire ancienne et d'une même passion pour écrire l'avenir. Métropoles et région constitueront demain le couple institutionnel au service du territoire. » Le 23 janvier prochain, c'est Philippe Saurel qui se rendra dans la ville rose pour l'installation de la métropole toulousaine.

Toulouse et Montpellier : un exemple pour le pays

En écho aux propos du maire de Toulouse, Philippe Saurel ne s'est pas privé de reprendre à son compte les termes du magazine « C'est dans l'air » qui a considéré que « Toulouse et Montpellier étaient un exemple pour le pays ». Avant de remettre à son hôte un cadeau de prestige (le livre sur « l'Histoire générale de Languedoc » publié au XVIIIe siècle) comme pour célébrer l'histoire commune, le président de la Métropole a lui aussi indiqué qu'il n'y a pas de match entre Montpellier et Toulouse. « Elles se regardent et travaillent ensemble à l'exercice de la citoyenneté. Pour le bien-être de nos concitoyens et le développement du territoire dont nous avons la charge. Nous ne sommes pas aussi puissants que Toulouse mais nous avons d'autres atouts. Comme ce pôle métropolitain que nous sommes en train de construire. »

L'intervention du Préfet

Avant l'ouverture du premier conseil de Métropole, marquée notamment par l'installation de cinq nouveaux vice-présidents, Pierre de Bousquet, le préfet de l'Hérault, invité par Philippe Saurel pour cette séance d'installation, a prononcé quelques mots marqués par l'affirmation des métropoles voulue par la loi. Cette Métropole « pouvant devenir à terme l'administration principale sur son territoire d'intervention. L'Etat continuera de vous accompagner et nous signerons bientôt le volet métropolitain du contrat Etat-Région. »
« Cette Métropole, nous allons essayer de la faire vivre sous l'espoir que portent les étoiles » s'est exclamé Philippe Saurel avant d'aborder l'ordre du jour.

Partager ce contenu