Retour fructueux pour la Métropole après 5 jours de mission à Chengdu


Publié le 15/11/2017

La délégation conduite par Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, revenue de Chengdu, première ville chinoise ouverte sur l'Europe, affiche des résultats concrets. Après 5 jours sur place, du 23 au 27 octobre, les thématiques d'échanges avec les homologues chinois furent nombreuses et les discussions fructueuses.

Economie, Education, Santé, Sport, Tourisme, Viticulture, Enseignement Supérieur, autant de sujets de coopération qui débouchent sur 10 nouvelles actions concrètes présentées le mercredi 15 novembre à l'Hôtel de Métropole.

Le jumelage entre Montpellier et Chengdu, est le premier entre une ville européenne et une ville chinoise, et probablement l’un des plus efficaces pour les deux 8èmes villes respectives de leur pays. Aux coopérations déjà existantes, s’en ajoutent de nouvelles, laissant présager une relation toujours plus riche. Luo Qiang, Maire de Chengdu, a en en effet indiqué « qu’il souhaitait renforcer la coopération avec Montpellier », proposition à laquelle Philippe Saurel s’est déclaré « être en phase pour poursuivre le travail entamé et atteindre un nouveau palier ».

Le développement économique et la promotion touristique au cœur du jumelage
L’un des principaux enjeux de cette mission était le 12ème Congrès d’Affaires et de Coopération Technologique sino-européen, organisé par EUPIC (EU Project Innovation Center). Ici, la Métropole était venue présentée sa destination touristique, et plus particulièrement l’un de ses principaux atouts : la viticulture. Trois représentants du milieu étaient, à ce titre, du voyage : Jean-Benoît Cavalier, Président de l’AOC Languedoc, Jean Lacauste, Président de l’appellation Saint-Drézéry et Jérôme Vidal, Président de l’appellation Saint-Georges d’Orques. Ensemble, ils ont assuré la promotion du vignoble métropolitain à l’occasion de deux évènements majeurs : l’inauguration du congrès EUPIC et le dîner de promotion touristique de Montpellier Méditerranée Métropole organisée en partenariat avec Atout France. Une belle visibilité selon Jean Lacauste qui déclare « qu’aucune collectivité en France ne mène de telles actions pour la promotion de son vignoble ». A l’occasion de ce congrès, Montpellier a retrouvé Palerme, sa ville jumelle, elle-aussi jumelle de Chengdu. Ensemble, les deux Villes méditerranéennes ont décidé de mener des actions conjointes de promotion touristique auprès du marché chinois. EUPIC, c’est aussi un bâtiment totem dédié à l’accueil et à l’hébergement des représentations étrangères, la Tour CCEC. La Métropole de Montpellier y louera des bureaux et un espace showroom qu’elle mettra à disposition des entreprises et des viticulteurs de son territoire de façon ponctuelle ou provisoire. Un coup de pouce pour faciliter leur développement à l’international. La société Hurricane, organisatrice du FISE qui a décidé de délocaliser son antenne Chine de Shanghai à Chengdu, sera la première à profiter du dispositif pendant 1 an renouvelable. Le Fise s’installe toujours plus confortablement en Chine, avec le Fise Chengdu, étape finale de la tournée internationale renouvelée pour 3 ans, et un Fise Chengdu district (équivalent au Fise Métropole) créé en 2018.

Deux entreprises, Expernova et Intrasense, après une première étape à Shanghai, et une escale ultime à Qingdao avec les représentants viticoles, ont participé au Congrès organisé par EUPIC. Véritable opportunité d’affaires et vecteur d’images, l’accompagnement de la Métropole leur a permis un développement à l’international. En témoigne, le succès d’Intrasense, spécialiste de logiciels d’imagerie médicale, finaliste du prix Galien USA 2017, et couvrant pas moins de 220 hôpitaux sur 31 provinces chinoises.

 
Montpellier, Capital Santé à l’international
Montpellier et Chengdu travaillent ensemble sur la santé depuis 2006. Le CHU de Montpellier et les Hôpitaux n°1 et 5 échangent et mènent des recherches conjointes sur les maladies du vieillissement et le diabète depuis déjà trois ans. Une collaboration renouvelée pour 3 années supplémentaires, au regard de son succès. De nouvelles thématiques de coopération se dessinent avec les Hôpitaux 2 et 6 sur 4 nouveaux domaines : la cardiologie, la rééducation, le sommeil, la dermatologie.
 
Le succès de l’Ecole Montpellier à Chengdu fait des émules
Le succès des deux écoles Chengdu à Montpellier – enseignant le chinois, et Montpellier à Chengdu – apprenant le français, dont la coopération a été reconduite et renforcée, donne envie à la municipalité de Chengdu de voir plus grand. Très plébiscitée, l’école pourrait s’étendre au-delà de la maternelle et de la primaire pour devenir un groupe scolaire, intégrant une crèche et un collège. Plus loin dans la chaîne de l’enseignement, l’université de Montpellier et l’UESTC de Chengdu ont posé les premiers jalons d’une future collaboration. Si l’Université de Montpellier pourrait participer à l’exposition réservée aux universités partenaires de l’UESTC dès l’année prochaine, les échanges envisagés vont au-delà, avec la mise en place d’une mobilité étudiante réciproque et de programmes de recherches communs.

Partager ce contenu