Visite de chantier des travaux de rénovation du Pont des Soupirs | Montpellier Méditerranée Métropole

Visite de chantier des travaux de rénovation du Pont des Soupirs


Publié le 05/05/2018

Ces travaux, d'un montant de 183 0000 € pour cette tranche sont financés par Montpellier Méditerranée Métropole.

Le samedi 5 mai 2018, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Jean-Marc LUSSERT, Maire de Prades-le-Lez, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, délégué à la prévention des risques majeurs et à la gestion des milieux aquatiques ont visité les travaux de rénovation du Pont des Soupirs.

CARACTÉRISTIQUES DES TRAVAUX DE RÉNOVATION DU PONT DES SOUPIRS

Le Pont des Soupirs du XIXe siècle en pierre de taille et son ouvrage annexe permettent au chemin vicinal dit du « Triadou » de traverser le Lez. Ils assurent la desserte au domaine départemental de Restinclières et de la source du Lez pour les modes doux, piétons et cycles, depuis Prades-le-Lez ou Saint Clément de Rivière, via la liaison voie verte de l'allée des platanes. Les ouvrages, dont la structure des ponts étant gravement altérée mettant en cause la sécurité des usagers, ont nécessité leur fermeture par arrêté municipal (novembre 2016).


Dès 2017, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé un projet de réhabilitation de ces ouvrages. Les intempéries de cet hiver ont confirmé la nécessité d'engager des travaux conservatoires afin d'assurer la pérennité de l'ouvrage. Ces travaux ont démarré en février dernier pour le Pont des Soupirs et mars pour l'ouvrage annexe et ont eu lieu uniquement sur les parties fortement dégradées (parapet aval, murs amont rive gauche, amont rive droite et aval rive droite, voute et tympan aval). Suivront en 2019-2020, les travaux de réhabilitation définitifs de cet ouvrage.

Pour préserver l'environnement, les travaux du Pont des Soupirs et de l'ouvrage annexe devaient impérativement être réalisés avant la période de reproduction du poisson le Chabot du Lez (espèce menacée) et après le réveil des chauves-souris. Des abris à chauves souris ont été réalisés dans l'ouvrage annexe par la constitution de 14 cavités dans le béton de confortement de la voûte.

Partager ce contenu