Transports



Parmi les compétences de Montpellier Méditerranée Métropole, les transports collectifs et la voirie communautaire occupent une place privilégiée aux yeux des habitants. Très clairement, l’objectif est de restreindre le trafic automobile et les circulations de transit au cœur des villes et, pour cela, diversifier l’offre de transports en commun.

La célèbre ligne de Tramway aux hirondelles de Montpellier Agglomération travserse la Place de la Comédie

PDU : Favoriser les transports collectifs et mobilités alternatives

Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) 2010-2020 a été approuvé le 19 juillet 2012. Compatible avec le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), le PDU définit la stratégie de la Métropole en matière d’organisation des mobilités, jusqu’à l’horizon 2020.

L’objectif du PDU est de concevoir une politique globale des mobilités qui prend comme point de référence le citoyen comme usager des espaces publics, avant d’être un utilisateur de systèmes techniques de transport. Une priorisation des mobilités les moins polluantes et des usagers les plus vulnérables ou fragiles vient également compléter le dispositif d’élaboration. Le PDU doit ainsi contribuer à l’évolution des comportements de mobilité quotidienne. Au global, il s’agit de réduire la part modale de l’automobile de 10% d’ici 2020, soit l’équivalent d’une diminution de l’émission des Gaz à Effet de Serre (GES) issus des transports de 23% à l’horizon 2020. Cette stratégie met en œuvre différentes options et propose une alternative crédible aux transports individuels, par exemple :

• en augmentant le nombre de parcs de stationnement consacrés à l’intermodalité, véritable pôle d’échange entre les différents moyens de transport : bus, voitures, vélos et piétons mais également trains, avions et navettes maritimes ;

• en favorisant les modes « actifs » respectueux des équilibres écologiques (piétons, vélos...).

De fait, cette politique induit une approche sociale des déplacements :

• vis-à-vis des populations disposant de revenus modestes (chacun paie selon ses moyens) ;

• vis-à-vis des handicapés et des personnes à mobilité réduite (accessibilité).

Privilégier l'intérêt communautaire

La collectivité est également compétente sur son territoire en matière de création, d’aménagement et d’entretien de voirie d’intérêt communautaire. Elle intervient ainsi dans le cadre du Dossier Voirie de l’Agglomération (DVA), qui définit les réseaux routiers structurant la Métropole à un horizon de 30 ans et qui est établi sous la maîtrise d'ouvrage de l'Etat, en collaboration avec la Communauté.

Partager ce contenu