Galerie de l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts

Dans les murs de l'École Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier Méditerranée Métropole, cette galerie permet aux étudiants d'exposer leurs travaux et au public de découvrir sculptures contemporaines, vidéos, peintures, installations et diverses performances.

Contact

130, rue Yehudi Menuhin, 34000 Montpellier
Téléphone: 
+33 (0)4 99 58 32 85
Fax: 
+33 (0)4 99 58 32 86
Email: 
contact@esbama.fr

Présentation

Outre la galerie de l'école (300 m2), l'établissement comporte des espaces d'exposition permettant de montrer les travaux des étudiants dans des conditions optimales de monstration : Les éphémères, salle des arcs...

À L'AFFICHE :

Du 17 janvier au 28 février 2014, "Science, fiction, culture, capital" : Exposition de Michael Sellam
du lundi au vendredi de 15h à 19h
Vernissage jeudi 16 janvier à 18h30

L’exposition est réalisée dans le cadre de La résidence du Cap, à l’initiative de l’Esbama et du Business and Innovation Center (BIC) de Montpellier Méditerranée Métropole.

Elle est pensée comme un ensemble hétérogène où il est question de fleurs, de tenségrité, de la différenciation sexuelle, du moulage de disque dur, de fumée, des extraterrestres, d’aller-retour, de la confection de cordes égyptiennes, de panneaux jumeaux de liège, d’une forêt impossible, de la programmation intensive d’une machine extrêmement lente et d’alligators albinos, entre autres.

Notre civilisation se développe dans une logique de la contingence, de la possibilité pour chaque chose d’être tout autre. Comment la notion de matière s’est-elle ouverte à une économie et à une pensée de la forme, à un moment où tout devient programmable ? Expérimenter à travers l’art les relations de tensions entre science, fiction, culture et capital développe de fait un certain artifice. Il est peut-être nécessaire de produire une nouvelle esthétique qui ne soit ni représentative, ni abstraite, ni conditionnelle, mais constitutive d’une époque où nous construisons un monde qui inclut comme possible notre disparition, et où coexistent les formes chaotiques et ordonnées de la circulation : des idées, des formes, des atomes, des énergies, des gènes, de l’information.

Michaël Sellam

Galerie photo

Localisation


Voir aussi la cartographie des équipements de la Métropole

Partager ce contenu