Modernisation de Maera



La station d'épuration Maera, mise en service en 2005, traite les eaux usées domestiques de 470 000 équivalents – habitants, de 14 communes de la Métropole :
Montpellier, Castries Juvignac, Castelnau-le-Lez, Saint-Jean-de-Védas, Grabels, Clapiers, Montferrier-sur-Lez, Prades-le-Lez, Jacou, Le Crès, Vendargues, Lattes, Pérols.

Dans une logique de fonctionnement sur un bassin hydrographique cohérent et de protection des milieux naturels, elle reçoit les effluents de 5 autres communes de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup (Assas et Teyran) et de la Communauté d'Agglomération du Pays de l'Or (Palavas-les-Flots, Saint-Aunès, Carnon).

Pour répondre aux nouveaux enjeux de développement durable, Montpellier Méditerranée Métropole engage un projet concerté de modernisation de Maera, d'un budget de 109 M€ HT à l'horizon 2023. Une station à énergie positive, dotée des moyens d'une station « zéro nuisance » et autosuffisante.

Ce projet répond à plusieurs objectifs

  • Protéger les milieux naturels en limitant l'empreinte environnementale par temps de pluie : il est prévu de supprimer tous les déversements au Lez pour des pluies courantes, inférieures à la pluie de fréquence mensuelle.

  • Optimiser le fonctionnement de Maera pour répondre à l'objectif « zéro nuisance » pour l'environnement immédiat du site : les ouvrages les plus anciens seront supprimés et l'ensemble des ouvrages de la station seront couverts et désodorisés.

  • Valoriser l'énergie des eaux usées pour faire de Maera, une station à énergie positive : le projet prévoit de valoriser le carbone organique contenu dans l'eau sous forme de biogaz.

  • Rationaliser et pérenniser la filière de traitement des boues en créant une filière de traitement complète : la station Maera modernisée comprendra une filière de traitement complet des boues afin de réduire les quantités à évacuer.

  • Accompagner le développement du territoire : Maera aura en 2023, date de livraison de la station réaménagée, une capacité de traitement augmentée à 660 000 équivalents – habitants, soit 40% de plus qu'aujourd'hui.

Partager ce contenu