Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET)



Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) est un document stratégique défini par la loi Grenelle 2 de 2010, qui fixe pour objectif de diviser par quatre les émissions de CO2 d'ici 2050. Il organise la gestion économe des ressources et des consommations d'énergies, de façon à limiter les contributions à l'effet de serre et lutter efficacement contre le changement climatique.

Le Plan Climat, une démarche mutualisée

Face au changement climatique, une réalité qui aujourd'hui ne fait plus débat scientifique, Montpellier Méditerranée Métropole s'est engagée résolument dans la baisse de la production de gaz à effet de serre et la transition énergétique.

En 2014, la Métropole adopte son Plan Climat Air Energie Territorial (PCET) 2013-2018, avec les communes de Baillargues, Castelnau-le-Lez, Lattes, Montpellier et Pérols. Véritable projet de territoire, aux objectifs ambitieux pour répondre au défi énergétique actuel, le PCET de Montpellier Méditerranée Métropole fait partie des 200 projets lauréats de l'appel à initiatives gouvernemental "Territoire à énergie positive pour la croissance verte", annoncés lundi 9 février par Ségolène Royal, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie.

Une stratégie énergie-climat intégrée

Le PCET 2013-2018 de Montpellier Méditerranée Métropole propose une approche globale de la politique énergie-climat, au sein de l'ensemble des politiques publiques portées par la Métropole et les 5 communes engagées dans la démarche dès son élaboration.

Il est divisé en deux documents : un état des lieux territorial, le "Diagnostic-Orientations", et un plan d'actions pour tendre vers un territoire à énergie positive.

  • Cinq orientations stratégiques pour diriger l'action transverse de la Métropole :
  • Vers un territoire plus économe en agissant sur l’habitat et de l’aménagement avec une action phare, la rénovation thermique de copropriétés
  • Miser sur les mobilités post-carbones (tramway-bus-vélos, intermodalités, taux de remplissage des véhicules...)
  • Amplifier le recours aux énergies renouvelables sur le territoire
  • Accélérer localement les changements de modes de production et de consommation
  • Anticiper localement l’adaptation au changement climatique (gestion des risques, Cité intelligente)

La Métropole s’engage dans une démarche d’amélioration continue

Montpellier Méditerranée Métropole s’engage dans un processus de suivi-évaluation du PCAET au travers de la labellisation Cit’ergie®. Ce label récompense pour 4 ans, le processus de management de la qualité de la politique énergétique et climatique mise en place.

L’objectif pour la Métropole est double, d’une part, faire connaitre au niveau local et européen la qualité de sa politique et de ses actions en matière d’efficacité énergétique et donc de lutte contre le changement climatique. D’autre part, de s’engager dans une démarche d’amélioration continue, dans le prolongement du Plan Climat.

La Métropole souhaite également poursuivre le partenariat engagé avec les acteurs du territoire, et conduit ainsi une réflexion sur la définition d’une charte d’engagement, ainsi que la création de rendez-vous partenariaux du Plan Climat.

Partager ce contenu