Enquête sur le renouvellement des concessions des plages naturelles sur Villeneuve-lès-Maguelone



Pour répondre aux besoins du public qui portent essentiellement sur la pratique balnéaire, l'État peut conclure, généralement avec les collectivités, des concessions de plage pour organiser l'aménagement, l'exploitation et l'entretien de la plage.

(article L. 2124-4 du CGPPP). La plage peut ainsi accueillir des plagistes, titulaires de contrat de concession (anciennement convention d'exploitation) dont l'emprise ne doit pas dépasser 20 % de la surface des plages naturelles.

Cette nouvelle concession est demandée pour une durée de Dix ans (période 2019-2028) à compter du 1er janvier 2019. Cette durée de deux fois cinq ans permet de lancer des Délégations de Service Publics pour les activités de plage de durée égale et correspondant à la durée des permis de construire saisonnier qui devront être déposé par les futurs délégataires

Ce projet de concession comporte des modifications par rapport à la concession précédente sur l'implantation des activités balnéaires pour tenir compte de la régression du trait de côte ayant entraîné une diminution de la largeur de la plage et pour tenir compte des éléments suivant :

  • Une concession qui répond à un tourisme balnéaire de qualité dans un site à forte valeur patrimoniale ;
  • Une bonne intégration dans l'environnement paysager local, pour tenir compte de la forme du cordon dunaire et périmètre de protection de la cathédrale ;
  • Des infrastructures temporaires équitablement réparties, fonctionnelles pour les bénéficiaires des occupations ;
  • Une réponse adaptée à la modification du trait de côte et à l'augmentation de la laisse de mer par mauvais temps. À ce titre une sous-concession sera déplacée en haut de plage ;
  • Le maintien du libre accès piétonnier en bord de plage et la mise en place d'accès adaptés aux personnes à mobilité réduite ;
  • Assurer la sécurité et la salubrité sur ces espaces
  • Renforcer l'information du public sur la valeur patrimoniale de ces espaces.

Le public pourra déposer ou transmettre ses observations et propositions durant l’enquête du lundi 3 décembre 2018 à 9h au vendredi 4 janvier 2019 à 17h

  • Sur le registre d’enquête, côté et paraphé par le commissaire enquêteur, déposé à la mairie de Villeneuve-les-Maguelone, siège de l’enquête

à titre indicatif les heures d'ouverture des bureaux sont les suivantes :
- lundi, mardi, jeudi et vendredi 8h30 à 12h00 14h00 à 17h30
- mercredi 8h30 à 12h00 14h00 à 19h15

  • Par écrit  :

Commissaire enquêteur, M. Philippe ORIGNY
concession des plages naturelles au titre de 2019-2028
Hôtel de Ville
Place Porte Saint-Laurent
34750 Villeneuve-les-Maguelone

  • Sur cette page via le registre dématérialisé qui sera mis en place à partir du 3 décembre 9h.

Le commissaire enquêteur M. Philippe ORIGNY recevra les observations et propositions du public à la mairie de Villeneuve-lès-Maguelone, lors de ses permanences aux dates et horaires suivants :

  • lundi 3 décembre 2018 de 9h00 à 12h00
  • mercredi 19 décembre 2018 de 16h00 à 19h00
  • vendredi 4 janvier 2019 de 14h00 à 17h00

Saisissez vos observations ci-dessous

Ce formulaire peut-être anonyme et vous avez la possibilité de saisir votre nom soit dans la case "Votre nom", celui-ci sera alors publié dans la liste des observations saisies.
Soit dans le champs "Vos coordonnées" si vous souhaitez que nos services vous connaissent sans pour autant publier votre nom sur ce site.

Seul le champ "Vos observations" est obligatoire.

Les propos racistes ou interdits par la loi pourront faire l'objet d'une interdiction de publication. La modération des contributions sera effectuée par le commissaire enquêteur.

Toutes les données personnelles soumises via ce formulaire seront uniquement destinées à l'enquête sur le renouvellement des concessions des plages naturelles sur Villeneuve-lès-Maguelone et ne seront en aucun cas exploitées par ailleurs.
Seuls les administrateurs du site montpellier3m.fr et le Commissaire Enquêteur auront accès aux champs coordonnées et mail de ce formulaire.

L'utilisateur est informé que conformément à l'article 39 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, il dispose d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données nominatives le concernant. Il peut exercer ce droit en contactant l'hébergeur du présent site par tout moyen à sa convenance.

Les données à caractère personnel seront conservées au maximum 3 ans.

CAPTCHA
Cette question est destinée à éliminer les soumissions faites par des robots.
1 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Observations postées

DateNomObservation
6 déc 2018AnonymeBonjour,

Il est important que le caractère naturiste de la plage qui s'étend du parking du Prevost à la cathédrale soit preservé. C'est un atout pour le territoire. Il est regrettable que les intérêts privés du restaurant carré mer réduise chaque année la portion de plage naturiste.

Afin que les choses soient claires, ne vaudrait il pas mieux faire de cette portion de plage une plage réservée à la pratique du naturisme bien délimitée en condamnant éventuellement certains accès piétons au niveau du petit chemin derrière la plage plutot que d'avoir un naturisme uniquement toléré qui suscite une confusion pour les touristes ou les clients du restaurant. La cohabitation entre textiles et naturiste sera réussie si les limites sont clairement indiquées.

Partager ce contenu