Coopération des territoires

Partager ce contenu


Publié le 05/12/2016

Une grande aire urbaine métropolitaine renforcée par une coopération signée entre Alès, Montpellier, Nîmes et Sète.

Le 9 décembre 2016, Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, François COMMEINHES, Président de la Communauté d'agglomération du Bassin de Thau, Maire de la Ville de Sète, Sénateur de l'Hérault, Yvan LACHAUD, Président de Nîmes Métropole, Adjoint au maire de la Ville de Nîmes et Max ROUSTAN, Président d'Alès Agglomération, Maire de la Ville d'Alès, se sont réunis au château de Castries afin de présenter leur coopération.

Ce partenariat, né d'un constat de réaffirmer la complémentarité de ces 4 agglomérations et métropoles, a pour but de renforcer certains secteurs clés de cette grande aire urbaine et favoriser une meilleure organisation de ce territoire, notamment en termes d'infrastructures.

Des secteurs clés et d'avenir

  • La santé

 Renforcer la visibilité de ce secteur d'excellence historique, attirer les meilleurs investisseurs et développer la politique du "bien viellir" sont les principales actions à développer pour favoriser la croissance économique du secteur de la santé. 

  • Le Tourisme

La mise en exergue du dynamisme et de l'excellence culturelle des territoires, notamment concernant le spectacle vivant, les beaux-arts, la valorisation du patrimoine sont autant de thématiques à proposer pour une offre de séjours singulière, diversifiée et complète.

  • Le design

Un secteur à faire émerger, présent dans de nombreux domaines : transports, mécanique, architecture, aménagement, commerce, culture, numérique, santé...

En 2016, Montpellier Méditerranée Métropole et la CCi ont conlu une convention favorisant les échanges entre les différents acteurs locaux.
Des manifestations de promotion et de découvertes ont également été organisées à destination du grand public et des professionnels. 

Une organisation de l'aire urbaine

Des politiques globales et ambitieuses en matière de transport et d'aménagement dans les années à venir sont nécessaires pour réduire les inégalités et favoriser le développement des activités.

  • L'offre aéroportuaire

Développer une grande plateforme aéroportuaire multi-services au sud de la France grâce à un partenariat entre les deux aéroports de Montpellier Méditerranée et de Nîmes-Alès-Camargue, afin de faire face à la concurrence des aéroports de Marseille-Marignane, Nice et Toulouse-Blagnac.

  • Des pôles multimodaux

Développer de véritables solutions alternatives à l'automobile, grâce à un travail d'optimisation des services de mobilité des collectivités en partenariat avec la SNCF pour : la coordination des horaires et des correspondances et le développement des liaisons ferroviaires.

  • Le port de sète

Avec un objectif de développement de trafic à 2020 de 260 000 passagers et 4.6 millions de tonnes, le port de Sète apportera un flux non négligeable dont la captation par les principales destinations touristiques de la grande aire urbaine est à envisager.

  • Des projets routiers

Développer une démarche de recensement et de hiérarchisation concernant les projets des dix années à venir afin d'établir des propositions communes pour l'Etat, la Région, les départements concernés ainsi que pour les entreprises concessionnaires de
réseaux routiers.