Les industries créatives investissent l’EAI | Montpellier Méditerranée Métropole

Les industries créatives investissent l’EAI

Partager ce contenu


Publié le 07/03/2017
Stéphanie JANNIN, Chantal MARION, Philippe SAURE et Karim KHENISSI

Le site de l'École d'Application d'Infanterie (EAI) de Montpellier, situé près du parc Montcalm, va connaître une seconde vie.

D'ici 2020, une partie des casernements tombés en désuétude seront réhabilités pour accueillir les acteurs locaux des Industries Culturelles et Créatives (jeux vidéo, animation 3D, cinéma...). Des start-up, des incubateurs, des lieux d'animation et des écoles d'enseignement supérieur se rassembleront sur place.

« Nous allons réinventer le site de l'EAI pour qu'il devienne un quartier mêlant logements et activité économique. Progressivement, nous y ferons naître de multiples projets liés aux industries culturelles et créatives et nous l'érigerons en véritable pôle créatif. La métropole est l'une des places fortes des entreprises créatives que ce soit dans le secteur du digital, du jeu vidéo ou encore de l'animation 3D », explique Philippe Saurel.

Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole a présenté le projet, aux côtés de Stéphanie Jannin, vice-présidente déléguée au développement durable du territoire, Chantal Marion, vice-présidente au développement économique, et Karim Khenissi, directeur général de l’ESMA

Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole a présenté le projet, aux côtés de Stéphanie Jannin, vice-présidente déléguée au développement durable du territoire,
Chantal Marion, vice-présidente au développement économique, et Karim Khenissi, directeur général de l'ESMA


 Fédérer une filière économique
Les industries culturelles et créatives sont un secteur économique stratégique pour le territoire (85 entreprises, 700 emplois et 12 cursus de formation). À terme, l'EAI accueillera les acteurs de la filière : écoles de pointe, incubateurs, entreprises, ainsi que des lieux d'animations. Un espace de coworking de 4 000 m², des solutions d'implantations pour les entreprises dans l'ancien musée de l'Infanterie et l'ancienne halle mécanique et enfin le Cocon, un lieu d'exposition, de projections et de rencontres ouvert au grand public composeront ce véritable cluster. Un lieu qui offrira des perspectives de développement supplémentaires à cette filière économique stratégique.

Le plus gros campus créatif de France
Quatre écoles du groupe Îcones, dont l'École Supérieure des Métiers Artistiques (ESMA), spécialisées dans la création numérique vont s'implanter sur place pour former l'un des plus grands campus créatifs de France. 1 400 étudiants seront rassemblés dans un bâtiment conçu sur l'ancienne place d'Armes par l'architecte catalan Josep Lluis Mateo. « Il s'agira du plus gros campus de France dédié aux formations au design et à la création numérique », assure Karim Khenissi, directeur général de l'ESMA.

Le campus créatif du Réseau Îcones s’installera dans un bâtiment sur l’ancienne place d’Armes.

Le campus créatif du Réseau Îcones s'installera dans un bâtiment sur l'ancienne place d'Armes.

20 hectares d'espaces verts
En plus de cette dynamique entrepreneuriale, un quartier urbain, composé de logements et d'un parc de 20 hectares agrémenté de bassins de rétention, prendra également forme sur les 40 hectares de l'EAI.

Pour en savoir plus, consultez notre page dédiée au cluster "Industries Culturelles et Créatives"