Nouvelle offre de transport, dès septembre 2019 | Montpellier Méditerranée Métropole

Nouvelle offre de transport, dès septembre 2019

Partager ce contenu


Publié le 17/06/2019

Afin de rendre le territoire le plus accessible possible, la nouvelle offre de transport en commun s’appuiera à terme sur un certain nombre d’actions engagées, que ce soit via le contournement routier, les futures lignes et extension de tramway, la mise en place des lignes de bus « Métronomes » ou encore le développement du schéma directeur des modes actifs.

LES ACTIONS DE LA MÉTROPOLE EN COURS ET EN DEVENIR POUR DESSERVIR AU MIEUX LE TERRITOIRE

LE CONTOURNEMENT ROUTIER DE MONTPELLIER

La Métropole participe financièrement aux deux maillons manquants et essentiels du contournement routier de Montpellier : le Contournement Ouest de Montpellier (COM) sous maîtrise de l’Etat la Déviation Est de Montpellier (DEM) sous maîtrise du Département de l’Hérault. Ces deux grands projets très attendus permettront d’améliorer la circulation à Montpellier et dans la Métropole.

  • Le COM doit assurer la continuité entre les autoroutes A750 et A9/A709 d’ici 2026. D’une longueur de 6 kilomètres environ, le COM constitue aussi le support d’un système multimodal global. Dans ce contexte multimodal, et dans le cadre du projet de la ligne 5 du tramway, Montpellier Méditerranée Métropole assure, à travers la maîtrise d’ouvrage de l’échangeur de Gennevaux, une portion de 1,1 kilomètres du COM, soit environ 20% du tracé. L’Etat assure la maîtrise d’ouvrage des 5 km restants.   

Le coût global du projet réévalué par l’Etat est de 272 M d’euros TTC. Une enveloppe de 25 M d’euros est actuellement inscrite au Contrat de Plan Etat-Région (CPER) 2015 – 2020, pour amorcer son financement, dont 11 M d’euros apportés par l’Etat et 14 M € financés à parité par la Région Occitanie, le Département de l’Hérault et Montpellier Méditerranée Métropole. Cette enveloppe permet notamment de financer les études techniques, les acquisitions foncières, voire des premiers travaux. 

  • La DEM assurera en 2025 la liaison entre la RM65, la RM613 et l’A709. Elle permettra notamment d’accéder directement au Pôle d’Echanges Multimodal de Sablassou, sachant que celui-ci est déjà desservi par la ligne 2 de tramway ; il le sera aussi prochainement par des transports collectifs efficaces bénéficiant de sites propres sur les segments congestionnés (Métronome), ainsi que par des pistes cyclables magistrales ; il pourra accueillir, à terme, une halte ferroviaire pour les trains du quotidien circulant sur la voie ferrée existante. La Déviation Est de Montpellier étant une nouvelle infrastructure, une attention particulière est apportée à la réduction des impacts environnementaux.
  • L’autre système de contournement indispensable de Montpellier est la Liaison Intercommunale d'Évitement Nord de Montpellier (LIEN), liaison départementale d’évitement nord de la métropole de Montpellier. Cette infrastructure partiellement en service doit relier à terme l'A709 au niveau de Vendargues à l'A750 au niveau de Grabels Bel-Air. Une fois bouclée, elle devrait accueillir près de 25 000 véhicules par jour. Le Conseil Départemental de l'Hérault (34) en assure la maîtrise d'ouvrage.
  • La Liaison Intercommunale à l'Ouest de Montpellier (LICOM), est une liaison intervillages qui permettra de les raccorder entre eux, ainsi qu’aux lignes de transport en commun, dont la gare de Villeneuve-lès-Maguelone (D986).

UN RÉSEAU DE TRAMWAY ENRICHI

Montpellier et sa Métropole sont aujourd'hui desservies par 4 lignes de tramway, soit 60km de réseau tramway au total. Le réseau de transport de Montpellier Méditerranée Métropole compte aujourd'hui plus de 330 000 voyageurs/jour. Il sera complété par l’extension de la ligne 1 et la réalisation de la ligne 5 de tramway.

LE PROLONGEMENT DE LA LIGNE 1 DE TRAMWAY

Le réseau de tramway sera également enrichi par la ligne 1 : Mosson – Odysseum qui sera prolongée jusqu’au pôle d’échange multimodal Montpellier Sud de France. L’extension de la ligne 1, d’une longueur de 1,3 km, sera mise en service en août 2022. L’extension de la ligne 1 de tramway constitue ainsi un des projets structurants de la nouvelle gare de Montpellier Sud de France et du quartier Cambacérès, avec comme objectif d’offrir des conditions optimales d’accessibilité de desserte en transports collectifs. Elle s’accompagne de la réalisation d’une liaison urbaine entre Odysseum et la nouvelle gare de Montpellier Sud de France comprenant l’aménagement d’itinéraires piétonniers et cyclables.

Financements Montpellier Méditerranée Métropole : 32,5 M d’euros Etat : 3,5 M d’euros Région Occitanie : 4 M d’euros sollicités

LA LIGNE 5 DE TRAMWAY À HORIZON 2025

La future ligne 5 de tramway allant de Clapiers à Lavérune a été entièrement concertée avec les habitants de la métropole. Elle sera mise en service en 2025 et comptera 25 stations sur 17 km. Le chantier a démarré depuis le 15 avril dernier route de Mende à Montpellier. Cette nouvelle ligne s’inscrit pleinement dans la poursuite de la construction d’un réseau maillé performant de transports publics à l’échelle de l’aire métropolitaine de Montpellier. Elle assure des dessertes de qualité des grands équipements notamment les établissements scolaires et de formation, les pôles universitaires et de recherche dans le cadre du plan Campus et les pôles d’emplois, et prend en compte le désenclavement des quartiers prioritaires au titre de la politique de la ville.

Financements Montpellier Méditerranée Métropole : 346 M d’euros Etat : 31 M d’euros Région Occitanie : 50 M d’euros sollicités Département de l’Hérault : 23 M d’euros sollicités

4 NOUVELLES LIGNES DE BUS A HAUT NIVEAU DE SERVICE

Le réseau armature sera enrichi d’ici 2025 de 4 lignes de bus « Métronomes » offrant un haut niveau de service, avec des fréquences régulières et une amplitude horaire élargie.

  • La 1ère ligne desservira la zone d’emploi du Millénaire - Eurêka de Place de l’Europe à Notre Dame de Sablassou. Une première étape sera franchie fin 2020. Elle pourra être étendue dans un second temps jusqu’à Castries.
  • La 2ème ligne assurera les liaisons inter-quartiers sur Montpellier entre la place Charles de Gaulle à Castelnau-le-Lez et le P+Tram de Sabines.
  • La 3ème ligne desservira les Cévennes, Alco et Euromédecine depuis le Peyrou.
  • La 4ème ligne prolongera la ligne 5 de tramway jusqu’à Lavérune, Pignan, Cournonterral et Cournonsec.

DÉVELOPPEMENT DES MODES ACTIFS

SCHÉMA DIRECTEUR DES MODES ACTIFS

Montpellier Méditerranée Métropole a engagé en 2017, l’élaboration d’un Schéma directeur des mobilités actives, (SDMA), intitulé « Mobilités plurielles ». Ce schéma propose des solutions alternatives au trafic automobile sur le territoire au profit de modes de déplacements peu ou pas polluants : marche à pied, vélo, transports publics... Un réseau continu et sécurisé réalisé en concertation avec les associations, professionnels, collectivités et territoires voisins.

UN PLAN POUR LES VÉLOS

Le vélo est une composante essentielle du schéma directeur des mobilités actives. Un plan ambitieux de 80 millions d’euros sur 10 ans, co-construit avec les associations et les communes, a été lancé pour compléter le réseau de pistes cyclables et ainsi desservir de manière équilibrée la totalité du territoire. Cet investissement comprend également l’installation de nouveaux équipements pour inciter davantage à la pratique. Sur le budget 2019, 3,8 millions d’euros sont engagés pour construire des pistes cyclables, sans compter l’aménagement des zones de rencontres. A cela, il faut ajouter le déploiement d’arceaux pour le stationnement et la première phase du véloparc de la gare Saint Roch, qui aura une capacité de 400 places et sera inauguré en 2020.  Lors du vote budget supplémentaire 2019, une autorisation de programme pluriannuel de 15 millions d’euros sera proposée.

LE SYSTÈME DE TRANSPORT CIBLE DE MONTPELLIER MÉDITERRANÉE MÉTROPOLE

DE NOUVELLES DESSERTES SUR TOUT LE TERRITOIRE METROPOLITAIN

LES GRANDS PRINCIPES DU NOUVEAU RÉSEAU

  • Des fréquences renforcées sur de nombreuses lignes
  • De nouveaux quartiers desservis
  • Une amplitude horaire étendue (jusqu’à 22h et les dimanches et jours fériés)
  • Une augmentation des connexions avec le réseau ferroviaire et les zones d’activités
  • Une meilleure lisibilité de l’offre pour l’usager.

Plus de 1,2 millions de kilomètres seront desservis par an dès septembre 2019 par rapport à l’offre actuelle (7 millions de Km par an).

24% c’est l’augmentation annuelle de l’offre de bus, dans les communes hors Montpellier, avec ce nouveau réseau mis en place dès septembre 2019.

LE RESEAU COMPLET DE TRANSPORT EN COMMUN DÈS SEPTEMBRE 2019 SUR LA METROPOLE

CADOULE ET BÉRANGE

  • Restructuration des dessertes avec rabattement au Pôle d’échanges multimodal de Baillargues (réseau TER) permettant un gain de temps pour rejoindre Montpellier.
  • Une systématisation de l’offre Minibus du soir.
  • À Saint-Brès : des itinéraires modifiés pour mieux desservir les nouveaux quartiers, notamment la piscine Héraclès.
  • À Vendargues : La ligne 21 est prolongée à la gare de Baillargues afin d ‘améliorer le temps d’accès au centre-ville de Montpellier avec les TER. 16 départs supplémentaires de la ligne 21 pour desservir la ZI du Salaison.
  • À Castries et Vendargues : offre régulière toute la journée.

LITTORAL 

  • À Villeneuve-lès-Maguelone : amélioration de la desserte du quartier Pont de Villeneuve grâce à une nouvelle connexion avec la ligne 2 de tramway à Saint Jean de Védas. La ligne 32 sera reconfigurée avec une double connexion au tramway (ligne 2 à Saint-Jean de Vedas et ligne 4 à Garcia Lorca). La nouvelle ligne 44 connecte Villeneuve-lès-Maguelone à la gare Saint-Roch.
  • À Pérols : la ligne 28 Résa’TaM connectée à la ligne 3 de tramway station « Boirargues » en complément de connexion station « Parc Expo ».

PIÉMONTS ET GARRIGUES

  1. À Grabels : 31 départs supplémentaires de la ligne 24, soit un bus tous les quarts d’heure en heure de pointe.
  2. À Juvignac : la ligne 25 dessert de nouveaux quartiers, notamment Courpouyeran et Constellations.

PLAINE OUEST 

  • À Saint Jean de Védas, Fabrègues et Cournonterral : des itinéraires améliorés et des fréquences augmentées pour mieux desservir les communes et les nouveaux quartiers, notamment sur la ligne 33 prolongée vers le centre-ville de Montpellier (Rondelet) depuis Fabrègues et en desservant le nouvel éco quartier et la ligne 20 qui desservira en ligen régulière le quartier du Terral et la maison de retraite.
  • À Cournonsec, Cournonterral, Pignan et Lavérune : 12 départs supplémentaires sur la ligne 38.
  • À Saussan : la nouvelle ligne 43 connecte la commune à la ligne 2 de tramway à Saint Jean de Védas.
  • À Pignan : une correspondance à la Bornière de trois lignes en rabattement sur trois stations de tramway : la ligne 34 à Mosson, la ligne 38 à Rondelet et la ligne 43 à Saint-Jean-de-Védas. 11 départs supplémentaires de la ligne 38 connectée à la nouvelle ligne 43.

VALLÉE DU LEZ 

  • À Prades-le-Lez, Montferrier-sur-Lez, Clapiers, Jacou et Castelnau-le-Lez : des itinéraires améliorés et des fréquences augmentées des lignes 23, 26 et 36 pour mieux desservir les nouveaux quartiers (Est et nord de Montferrier-sur-Lez, Le Castellet à Clapiers, nouveaux quartiers de Prades-le-Lez…) et se connecter à la ligne 2 du tramway.
  • À Castelnau-le-Lez : amélioration de la desserte de la zone d’activités Eureka avec la nouvelle ligne 51 (qui préfigure la future ligne 1 du Métronome) qui circule toutes les 10 minutes en heures pleines. Mais aussi 50 départs supplémentaires de ligne 16 pour desservir le Mas de Rochet.
  • Au Crès : la nouvelle ligne 46 améliore la desserte de la partie sud de la commune en connexion avec la ligne 2 à « Notre Dame de Sablassou ».

MONTPELLIER 

  • Restructuration totale et renforcement du réseau de bus sur l’est de la ville : Pompignane (nouvelle ligne 16 connectée aux 4 lignes de tramway), Millénaire (nouvelle ligne 51) et Grammont (nouvelle ligne 52).
  • Reconfiguration de la ligne 9 complétant la desserte du Millénaire et améliorant la desserte su secteur Richter/Jardins de la Lironde (toutes les dix minutes en heure de pointe).
  • Remplacement de la Ronde par une nouvelle ligne 15 avec plus de fréquences les dimanches et jours fériés.
  • Une amplitude horaire étendue de 6h (au lieu de 6h30) jusqu’à 22h (contre 20h30 actuellement) pour les lignes 6, 7, 9, 15, 16 et 19.

LES ACTIONS DE MOBILITÉ DÉJÀ ENGAGÉES

En matière de mobilité, Montpellier Méditerranée Métropole a déjà engagé un certain nombre d’actions pour faciliter les déplacements des habitants de la Métropole.

  • Inauguration du Bouclage de la ligne 4 à l’été 2016, 1er maillon de la ligne 5 de tramway
  • Ligne 5 : une concertation exemplaire pour modifier le tracé dans le secteur Ovalie (6 réunions publiques) et des premiers travaux engagés en 2019 sur le secteur nord
  • Mise en place de l’abonnement Jeune (196 euros/an) et du carnet de 10 voyages à 10 euros : pas d’augmentation depuis 2014
  • Mise en œuvre d’EMMA : système d’information et de commercialisation multimodal et multicanal pour les déplacements sur le territoire
  • Des actions en faveur de la transition énergétique :
    • Renouvellement du parc bus : 0 bus diesel sur Montpellier (parc 100% au GNV) et achat de 15 bus au bioéthanol en 2019 à déployer les 30 autres communes
    • Déploiement de 66 bornes d'Installation de Recharge pour Véhicule Electrique IRVE ;
    • Montpellier Méditerranée Métropole retenu dans le cadre de l’appel à projet d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE) ;
  • 34 km d’aménagement cyclable réalisé entre 2014 et 2018.

Des améliorations de l’offre transports en commun :

  • Transformation de la ligne Transport à la Demande (TaD) n°40 (Saint Georges d’Orques) en ligne régulière (2015) venant en remplacement de la desserte par la ligne départementale n°117
  • Mise en œuvre de la ligne n°42 vers Murviel-les-Montpellier en 2015
  • Création d’une desserte locale sur la commune de Juvignac (2015)
  • Ajout d’un départ supplémentaire en été sur la ligne 24 (Grabels-La Valsière) en 2015;
  • Adaptation des horaires pour la desserte du Centre de Formation d'Apprentis de l'Industrie Languedoc Roussillon (CFAI) sur ligne 29 Baillargues (2015)
  • Mise en œuvre de courses supplémentaires sur la ligne 32 (Villeneuve-les-Maguelone) à compter de l’été 2015
  • Extension de la fréquence horaire pour les lignes 11 et 13 ;
  • Ligne 7 : Desserte de l’antenne de la Martelle les dimanches et jours fériés (2016)
  • Ligne 29 : desserte du CFAI les lundis à vendredis services d’été (2016) ;
  • Ligne 32 : rajout d’un prolongement au Pont de Villeneuve (2016)
  • Mise en place de la navette vers la gare TGV Montpellier Sud de France (juillet 2018);
  • Desserte des Jardins d’Hélios sur la ligne 38 (décembre 2018).