Plan Inititiatives Copropriétés : Philippe Saurel a reçu le Ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie


Publié le 18/12/2018

A cette occasion, s'est tenu le premier COPIL du plan « Initiative Copropriétés », pendant lequel 15 copropriétés ont été identifiées comme prioritaires pour bénéficier d'un financement de l'Etat pour rénovation ou transformation.

Toutes sont situées au sein du quartier de la Mosson, à l'exception de la copropriété des Cévennes, dans le quartier du même nom. Un dispositif complémentaire de l'ANRU 2, qui sera déployé en 2019. La visite du Ministre s'est poursuivie par une rencontre avec Annie Yague, Adjointe au Maire, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée à la cohésion sociale et les partenaires de la mise en place du plan Logement d'abord, pour lequel Montpellier a été choisie comme territoire de mise en œuvre accélérée.

LA RESIDENCE DES FLAMANTS ROSES, EN PARTIE RENOVEE, BENEFICIERA DU DISPOSITIF INITIATIVE COPROPRIETES

Construite entre 1970 et 1980, la résidence des Flamants roses, quartier Hauts de Massane, a bénéficié de travaux lourds : le rétablissement du chauffage non fonctionnel à partir du 5ème étage et l'isolation thermique, jusqu'ici inexistante. Ces travaux ont été financés en grande partie par la Métropole par délégation de l'ANAH, l'Agence Nationale pour l'Habitat.
La situation financière de la copropriété, de ses occupants ont conduit à sa mise sous administration provisoire, ne permettant pas la finalisation des travaux. Le plan « Initiative copropriétés » devrait permettre d'y parvenir. Une fois terminés, le gain énergétique du bâtiment dépassera les 46% faisant passer la copropriété de l'étiquette C à B.

MONTPELLIER MEDITERRANEE METROPOLE, TERRITOIRE RETENU POUR LA MISE EN ŒUVRE ACCELEREE DU PLAN LOGEMENT D'ABORD

Le 30 mars dernier, Montpellier comptait parmi les territoires retenus pour a mise en œuvre accélérée du plan logement d'abord dont l'objet est de réduire significativement le sans-abrisme en France. Innovantes et réalistes, les propositions de Montpellier Méditerranée Métropole, co-portées par la Ville et le CCAS de Montpellier, s'inscrivent pleinement dans la stratégie gouvernementale visant à réorienter rapidement et durablement les personnes sans domicile, de l'hébergement vers le logement durable :

  • La création d'un observatoire pour connaitre les ménages concernés
  • La production de logements accessibles
  • La prévention des expulsions avec une intervention en amont des procédures
  • L'amélioration de la veille sociale et de la mise à l'abri
  • L'accompagnement des ménages vers le logement
  • La mise en œuvre d'une démarche solide de suivi et d'évaluation de projet

Partager ce contenu