Prêt d'une œuvre de Pierre Soulages au musée Fabre | Montpellier Méditerranée Métropole

Prêt d'une œuvre de Pierre Soulages au musée Fabre

Partager ce contenu


Publié le 22/07/2019

Une oeuvre de Pierre Soulages, record de vente chez Christie's, a été presentée ce matin.

Ce matin, Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de Montpellier, Bernard TRAVIER Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole délégué à la Culture et Michel HILAIRE Directeur du Musée Fabre et Conservateur Général du Patrimoine ont présenté l'œuvre de Pierre Soulages, record de vente chez Christie's. En effet, adjugée pour 9,258 millions d'euros exactement à un collectionneur privé, l'œuvre intitulée Peinture, 186 X 143 cm, 23 décembre 1959 sera exposée au Musée Fabre pour une durée minimum de 24 mois. Cette œuvre tant estimée a trouvé toute sa place parmi les œuvres permanentes exposées au cœur des salles Soulages du Musée Fabre dont les 20 tableaux de la donation de Pierre et Colette Soulages effectuée en 2005 et le dépôt de neuf toiles supplémentaires en 2007.

"Cette opportunité n'est possible que grâce à la qualité et la légitimité du fonds permanent du Musée Fabre. Ce prêt est le signe d'une véritable confiance accordée et marque la première étape de la célébration de l'anniversaire de Pierre Soulages à Montpellier pour décembre prochain." Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de Montpellier

Prêt de Peinture 186x143 cm, 23 décembre 1959 une œuvre de Pierre Soulages à voir au Musée de Fabre pour 24 mois.

C'est bien un record qui a été enregistré le 15 novembre 2018 dans la maison de vente aux enchères Christie's à New York avec la vente de  Peinture de 186 x 143 cm, 23 décembre 1959 - Pierre Soulages, emportée par acquéreur anonyme pour 10,6 millions de dollars (Frais de vente inclus), soit 9,258 millions d'euros. Elle provient de la collection personnelle d'un galeriste américain de Soulages.

Toile du peintre P. Soulages

Peinture 186x143 cm, 23 décembre 1959 © Musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole / photo Frédéric

"Peint le jour précédent l'anniversaire de ses quarante ans, Peinture 186x143 cm, 23 décembre 1959 est un chef-d'œuvre de Soulages datant de la fin des années 50. Il appartient à toute une série d'œuvres clairement marquées par l'utilisation spécifique de transparences obtenues par raclage.

Il vient faire ainsi écho dans les collections à des œuvres données ou déposées au musée Fabre par l'artiste en 2005 et 2007 comme Peinture 162x130cm, 2 novembre 1959 ; Peinture 162x114 cm, 28 décembre 1959, ou encore Peinture 55x46 cm, 8 janvier 1960. Toutes ont été réalisées dans l'atelier de l'artiste, aménagé à partir de 1957 au Quartier latin à paris, rue Galande, avec vue sur Notre-Dame. La toile déposée, d'un format monumental, au clair-obscur puissant, constitue à ce jour le record mondial de l'artiste en terme de prix."

Soulages et Montpellier

"Le premier musée où j'ai commencé à regarder vraiment de près les tableaux, c'est le musée Fabre à Montpellier. Il y a là des couleurs qui m'ont fortement impressionné, Courbet, des portraits surtout, L'Homme à la pipe et L'Autoportrait au col rayé (...), je me souviens de Zurbaran, Véronèse. J'allais le voir le plus souvent possible." Pierre Soulages

Un lien particulier unit Pierre Soulages et Montpellier. Le peintre a témoigné de la plus belle manière son attachement au musée Fabre à travers la donation qu'il a consentie avec son épouse Colette, en 2005, de 20 toiles et le dépôt de neuf autres en 2007.

A la suite de ce geste généreux, le musée poursuit sa politique d'enrichissement du fonds Soulages. En 2013, la Fondation d'Entreprise du musée Fabre, a fait l'acquisition d'un polyptyque remarquable par ses dimensions, Peinture 181 x 405 cm, 12 avril 2012. En 2016, Pierre Soulages a choisi de déposer deux toiles supplémentaires au musée qui conserve ainsi actuellement 34 toiles majeures de l'artiste permettant un aperçu de l'ensemble de sa carrière depuis 1951 jusqu'à 2012.

Les salles Soulages

Photo de la salle Pierre Soulage au musée Fabre

Inaugurées en 2007, avec la réouverture du musée Fabre après un vaste chantier de rénovation, les salles Soulages, au cœur du parcours consacré à l'art moderne et contemporain du musée, abritent sur 600 m² un ensemble unique constitué grâce aux dons et dépôts de l'artiste. La nouvelle aile du musée, conçue comme un "écrin de lumière" a été spécialement dessinée pour y présenter ses grands formats. Elle offre des conditions idéales pour admirer l'œuvre de l'artiste : certains polyptiques suspendus à l'aide de câbles semblent flotter dans l'espace, tandis que le mur de verre filtre la lumière permettant un dialogue subtil entre la lumière du midi et la surface des Outrenoirs.

Radicalement restructuré, le musée Fabre offre plus de 9 000 m2 au service d'une vision contemporaine de ce que peut être un musée, à savoir un lieu de découverte, d'échange, d'approfondissement des connaissances, de recherche, mais avant tout un lieu d'émotion face à un patrimoine artistique d'une exceptionnelle diversité.

Bio express de Pierre Soulages

Pierre Soulages naît à Rodez en 1919, il s'installe à Montpellier en 1941 et prépare le professorat à l'École des beaux-arts en même temps qu'il découvre le musée Fabre. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, il s'impose comme l'un des principaux représentants de l'art français alors qu'il est montré tant en Europe qu'aux Etats-Unis.
"La peinture, explique‑t‑il, est une organisation, un ensemble de relations entre des formes (lignes, surfaces colorées) où viennent se faire ou se défaire les sens qu'on lui prête."