Teyran desservi par une ligne de transport TaM | Montpellier Méditerranée Métropole

Teyran desservi par une ligne de transport TaM

Partager ce contenu


Publié le 04/07/2018
Bus Montpellier

À compter du 3 septembre 2018, la commune de Teyran sera desservie par une ligne de transport à la demande, exploitée par la TAM, pour une meilleure desserte vers la Métropole. 

Teyran, commune située hors du territoire de la Métropole, sera desservie par une ligne de transport à la demande au niveau de l'arrêt « Salaison », déjà desservi par la ligne 111 d'Hérault Transport.
Cette ligne de transport en commun, la ligne 36 de TaM, permettra un rabattement des Teyrannais vers le tramway à Castelnau-le-Lez.

C'est un accord de coopération entre le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Hérault, la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup et Montpellier Méditerranée Métropole qui permettra aux Teyrannais de se déplacer de manière plus fluide sur l'ensemble du territoire.

Ligne de Transport à la Demande

Une ligne de Transport à la Demande (TAD), exploitée par la TaM, dessert actuellement les communes de Montaud, Saint-Drézéry, Jacou et Castelnau-le-Lez. 

Une solution qui permet de transporter les usagers qui réservent à l'avance leur voyage par téléphone ou internet, à partir de points d'arrêts et d'horaires définis à l'avance. Une offre souple et économique pour répondre aux besoins des habitants des zones rurales et péri-urbaines. Elle complète souvent des lignes de bus régulières qui desservent ces territoires uniquement aux heures de pointes.

C'est le cas de la ligne de bus 111 mise en œuvre par le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Hérault qui dessert notamment la commune de Teyran et permet d'acheminer des usagers des territoires situés au Nord de la Métropole vers son centre.

A l'heure actuelle, la ligne TAD 36 traverse Teyran, sans s'arrêter, car cette commune, membre de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup, relevant du Syndicat Mixte des Transport en Commun de l'Hérault, compétent en matière de mobilité sur son territoire, est située en dehors du périmètre de la Métropole.
Ces contraintes administratives ont été levées afin de permettre l'arrêt de la ligne 36 sur la commune de Teyran, au bénéfice de ses habitants et des territoires environnants.

Une convention tripartite

Teyran desservi par une ligne de transport TaMMardi 3 juillet 2018, Philippe SAUREL, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Maire de la Ville de Montpellier, Alain BARBE, Président de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup et Marie Meunier-Polge, Conseillère régionale, représentant Hussein BOURGI, Président du Syndicat Mixte des transports en commun de l'Hérault ont présenté l'accord de coopération conclu entre le Syndicat Mixte des transports en commun de l'Hérault, la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup et Montpellier Méditerranée Métropole pour desservir la commune de Teyran.

La Convention à venir entre le Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Hérault, la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup et Montpellier Méditerranée Métropole, répond à cette attente.

Le SMTCH autorise à ce titre la Métropole et la TAM à déposer et prendre en charge des passagers sur la commune de Teyran, au point d'arrêt « Salaison » de la ligne 111 Hérault Transport, déjà aménagé (aménagement de voirie, abribus et signalétique) dans le respect des fréquences et des horaires définis.

Il procédera à l'affichage des informations à destination des usagers conjointement pour les lignes 36 de Tam et 111 d'Hérault Transport. L'ensemble des informations qui seront déployées sur l'arrêt « Salaison » dans le cadre de la présente convention devront être validées par l'ensemble des partenaires.

 Les opérations de dépose et de prise en charge des passagers de la ligne TAD 36 sur la commune de Teyran, à l'arrêt « Salaison » interviendront dès le lundi 3 septembre 2018, date d'effet de la convention.
Elle est conclue pour une durée de 6 mois renouvelable une fois par tacite reconduction pour une période ne pouvant excéder 6 mois supplémentaires soit au maximum 12 mois, soit au plus tard jusqu'au 3 septembre 2019.

Cette première convention est en effet transitoire dans l'attente de la mise en œuvre d'une nouvelle ligne TAD sur le périmètre des communes de Castries, Montaud, Saint-Drézéry et Teyran en application du nouveau contrat de délégation de service public conclu entre Montpellier Méditerranée Métropole et la société TAM et conformément au contrat de partenariat conclu avec la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup.

Elle fera l'objet d'une nouvelle convention entre les 3 parties.

Ce point a déjà été délibéré par le Comité syndical du Syndicat Mixte des Transports en Commun de l'Hérault, le 25 juin dernier. Il sera soumis au Conseil communautaire de la Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup le 3 juillet, soit ce jour et au Conseil de la Métropole le 19 juillet prochain.

Cette solution conventionnelle traduit de manière concrète, efficace et simple, la pertinence des alliances interterritoriales mises en place pour développer des actions publiques au-delà des frontières administratives au bénéfice du grand territoire montpelliérain et de l'ensemble de ses habitants.