« Vélolignes Montpelliéraines » : le futur Réseau Express Vélo reliant les communes de la Métropole entre elles | Montpellier Méditerranée Métropole

« Vélolignes Montpelliéraines » : le futur Réseau Express Vélo reliant les communes de la Métropole entre elles

Partager ce contenu


Publié le 31/05/2022

Le développement des mobilités décarbonées et la lutte contre l’autosolisme (une personne seule en voiture) est l’une des grandes priorités du mandat actuel. Ainsi, la programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 consacre plus d’un milliard d’€ aux projets de mobilités, dont 150 millions d’€ aux mobilités actives et plus particulièrement aux vélos.

Pour compléter le maillage des mesures existantes (construction de pistes cyclables, aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique, aide à la réparation, etc.), la Métropole a pour ambition de créer un Réseau Express Vélo, baptisé « Vélolignes Montpelliéraines », reliant plusieurs communes de la Métropole entre elles.

Constitué de quelque 230 km, ce réseau à haut niveau de service a plusieurs ambitions :

  • satisfaire les enjeux de capacité, d’efficacité de déplacement et de desserte ;
  • assurer sécurité et confort par le biais de pistes cyclables séparées du trafic automobile (sauf en secteur contraint) ;
  • présenter des trajets directs avec peu de carrefours pour limiter les « pieds à terre » ;
  • sécuriser les intersections ;
  • présenter des gages supplémentaires de qualité et de confort avec une qualité constante du revêtement et un entretien régulier ;
  • mettre en place une signalisation spécifique (signalisation horizontale, signalisation verticale, marquage régulier…)

Cette nouvelle alternative à la voiture, en complément du tramway, bus, bustram et train TER, constitue un pas supplémentaire vers la nécessaire transition écologique et solidaire. Il participe activement à la préservation de la qualité de l’air et donc la santé des habitants, de leur pouvoir d’achat, mais aussi à l’apaisement des villes et villages et la création d’une ville à hauteur d’enfants.

Le réseau “Vélolignes Montpelliéraines” sera constitué de la façon suivante :

  • 4 rocades :

o A : Juvignac – Castelnau le Lez
o B : Rocade
o C : Carnon – Juvignac
o D : Mauguio – Castries

  • 11 radiales :

o 1 : Montpellier Corum – Castelnau le Lez

  • 1a : Castelnau le Lez – Jacou
  • 1b : Castelnau le Lez – Saint Géniès des Mourgues
  • 1c : Vendargues – Saint Brès

o 2 : Montpellier Antigone – Mauguio
o 3 : Montpellier Odysseum – Gare Sud de France
o 4 : Montpellier Antigone – Lattes Agau

  • 4a : Lattes Agau – Carnon
  • 4b : Lattes Agau – Rocade C

o 5 : Montpellier Quai Laurens – Montpellier Tournezy
o 6 : Montpellier Dubout – Montpellier La Condamine

  • 6a : Montpellier La Condamine – Villeneuve lès Maguelone
  • 6b : Montpellier La Condamine – Saint Jean de Védas

o 7 : Montpellier 8 mai 1945 – Fabrègues
o 8 : Montpellier Figuerolles – Cournonsec
o 9 : Montpellier Château d’Ô – Grabels

  • 10a : Montpellier Les Arceaux – Saint Gély du Fesc
  • 10b : Montpellier Les Arceaux – Montferrier – sur - Lez

o 11 : Clapiers Girac – Prades le Lez : 5,5 km

Vélolignes Montpelliéraines et réseau structurant de transports en commun :