Agenda

Culture
Ecriture
Rencontre avec Aymen Gharbi
 
Jeudi 7 Février 2019, 18:30

Aymen Gharbi

Jeudi 7 février à 18h30, dans le grand auditorium de la médiathèque centrale Emile Zola, se tiendra une rencontre littéraire avec l'écrivain Aymen Gharbi autour de son premier roman Magma Tunis, paru chez Asphalte Editions en 2018.

De janvier à mai 2019, Aymen Gharbi est accueilli à la Résidence de création littéraire Lattara gérée par Montpellier Méditerranée Métropole avec le soutien du CNL, de la DRAC et de la Région Occitanie où il poursuivra le projet d'écriture de son second roman. A cette occasion, il participe à un programme d'actions culturelles en lien avec le Réseau des médiathèques où il ira à la rencontre du public et des scolaires.

AYMEN GHARBI

Né en 1981 en Tunisie, Aymen Gharbi a suivi un cursus de littérature française entre Tunis et Paris, pendant lequel il a étudié le rapport entre série télévisée et roman-feuilleton. Il écrit pour divers médias.

MAGMA TUNIS

Ghaylène, urbaniste intello et tourmenté, est au bout du rouleau. Il stagne professionnellement, sa salle de bain est sur le point de s'effondrer et sa relation avec Chiraz, étudiante en socio excentrique, touche à sa fin. Suite à une violente dispute, il quitte leur appartement dans l'intention de se donner la mort, rongé par la culpabilité. Mais rien ne va se passer comme prévu ce jour-là à Tunis : des chats étranges envahissent la ville, des lancers de pétards génèrent de dangereux mouvements de foule, et des happenings d'art contemporain loufoques perturbent un peu plus le quotidien... Les forces de l'ordre sont sur les dents, et Ghaylène ne tarde pas à remarquer qu'il est suivi. Le long des grandes avenues ou dans les rues tortueuses de la Médina, les personnages de Magma Tunis se croisent, s'évitent, se pourchassent...
Une jeunesse tunisienne désenchantée est mise en scène dans ce récit solaire, éloge à la fois de la nonchalance et de la rébellion. Ce premier roman est également un portrait plein d'humanité de la ville de Tunis et de ses habitants.

LA RESIDENCE DE CREATION LITTERAIRE D'ECRITURE LATTARA

La résidence de création littéraire Lattara de Montpellier Méditerranée Métropole, avec le soutien du Centre National du Livre et de la Région Occitanie, accompagne la création littéraire française et francophone et l'édition indépendante. Elle offre à un écrivain les conditions idéales à la réalisation de son projet d'écriture tout en favorisant la rencontre des publics avec l'auteur et en sensibilisant tout un territoire aux enjeux de l'écriture et de la lecture.

Durant ses 5 mois de résidence, Aymen Gharbi participe à un vaste programme d'actions culturelles (rencontres, expositions, lectures...) en lien avec le réseau des médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole : débats, ateliers, rencontres avec des scolaires, lecture en milieu carcéral à la Maison d'arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone... Un des projets sera notamment mené par la médiathèque Jean-Jacques Rousseau (quartier Mosson) et réalisé en lien avec l'association I.PEICC (dispositif « Lieu Propice » du « Moco-i-PEICC L'art ensemble »). L'association I.PEICC Peuple et Culture collabore avec l'école des Beaux‐Arts de Montpellier (ESBAMOCO) et des artistes engagés, afin de favoriser l'ouverture de l'école aux jeunes – notamment des quartiers populaires – et de lever les freins qu'ils peuvent rencontrer dans leur parcours de formation artistique ainsi que dans le développement de pratiques artistiques et/ou de projets de création. Ils mettront en images des extraits du roman, en prenant des photos mises en scène dans divers endroits du quartier (halles, rues, lac...). Ces photos donneront lieu à une exposition finale à la médiathèque Jean-Jacques Rousseau, et à une rencontre publique avec l'auteur le 20 avril, qui pourra réagir à ces images, et aborder les questions de l'urbanisme et de l'architecture.

UN PARTENARIAT FRUCTUEUX AVEC L'ACADEMIE DE MONTPELLIER

A l'occasion de l'accueil du romancier Aymen Gharbi au sein de la résidence de création littéraire Lattara jusqu'en mai 2019, Montpellier Méditerranée Métropole offre aux classes de collèges et lycées de Montpellier et des alentours l'opportunité de le rencontrer, au sein de leurs établissements, pour construire avec le romancier un projet d'écriture autour de la question suivante : Comment une idée de roman vient aux écrivains ?
C'est pour explorer le champ ouvert par cette question, que le romancier Aymen Gharbi propose des projets d'écriture avec des classes de collèges et de lycées. Il s'agira de conduire les élèves à considérer leur environnement, à flâner dans la ville, à y recueillir des éléments du quotidien propres à susciter l'émerveillement, la surprise et à devenir matière romanesque. Le but de ce travail sera d'élaborer par groupe un projet de roman et d'en écrire les premières pages.
Ce projet est rythmé par 4 rendez-vous : deux séances en classe, une sortie sur le terrain ainsi qu'une restitution durant la Comédie du Livre, le vendredi 17 mai. Les lycées et le collège qui participent :

  • Lycée Jean Mermoz – Montpellier
  • Lycée Jean Jaurès – Saint Clément de Rivière
  • Lycée Champollion-Lattes
  • Collège Arthur Rimbaud – Montpellier

Partager ce contenu