La Métropole lance un Appel à Initiatives Privées : infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides

Partager ce contenu



Important : l'appel à initiatives est prolongé jusqu'au mercredi 20 juillet 2022

Face à l’urgence climatique et à ses conséquences directes et indirectes, l’impact environnemental de nos politiques publiques ne peut plus se contenter d’être un des volets de la politique publique menée par la collectivité, mais bien son socle central.

Ce n’est qu’à cette condition que nous parviendrons à répondre aux défis posés par le changement climatique et, en tant qu’institution, à se hisser à la hauteur des nécessités posées et détaillées par la communauté scientifique dans son ensemble. Le dernier rapport du GIEC d’août 2021 rappelle les impacts sur l’ensemble de la faune et la flore de la planète qu’un réchauffement global de plus d’1,5° entrainerait et implore les décideurs politiques de prendre les décisions courageuses qui s’imposent. Les prévisions retenues lors de l’élaboration des accords de Paris de 2015 ont notamment dû être réévaluées au vu du non-respect par beaucoup des engagements pourtant pris à cette occasion. Sans décisions réellement fortes prises à l’échelle mondiale, les tendances actuelles dessinent ainsi un réchauffement plus proches de 2,7° à horizon 2030.

Montpellier Méditerranée Métropole doit se montrer capable de définir, à l’intérieur de son socle de compétences, une politique stratégique pertinente et efficiente.

Lors du conseil métropolitain du 1er février 2021, la collectivité avait ainsi adopté sa stratégie mobilités 2025. Rappelant que les mobilités pèsent à elles seules pour près d’un tiers des émissions totales de gaz à effet de serre, cette stratégie reprenait l’ensemble des politiques susceptibles d’être mises en œuvre dans la poursuite d’une mobilité neutre en carbone.

Depuis lors, certains points ont été concrètement établis, ainsi du verdissement en électrique des bus équipant les futures lignes de Bustram, de la prolongation de l’aide à l’achat de Vélos à Assistance Electrique (un succès incontestable avec plus de 3% de la population métropolitaine ayant déposé un dossier), ou du lancement de l’offre de covoiturage à tous en partenariat avec Klaxit (dans le cadre de laquelle l’Etat d’une part, la Métropole d’autre part, financent in fine l’ensemble des trajets des covoitureurs). Ces sujets ont été rappelés dans le volet mobilité de la Révision du Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) de Montpellier Méditerranée Métropole, passée en conseil de Métropole au 7 juin 2021.

Ainsi, la collectivité poursuit une logique forte de développement de son compte mobilité, comptant sur l’ensemble de son mix mobilité pour atteindre ses objectifs de report modal. L’ensemble des services de mobilité devront à moyen terme être intégrés dans un socle commun multimodal, armature construite en ce sens par le délégataire de Transport en commun, notre Société Publique Locale TaM. Il s’agira de proposer via un unique compte mobilité l’accès à l’ensemble des solutions de mobilité alternative du territoire, y compris donc les potentialités de recharge pour véhicules électriques sur l’espace public (chaque service conservant sa tarification propre – sous réserve d’accords permettant la mise en place d’une tarification intermodale).

Si vous êtes intéressés par cet Appel à Initiatives Privées, téléchargez l’ensemble des pièces disponibles sur cette page (colonne de gauche).

Pour toute information complémentaire ou renseignement, contactez mobilite@montpellier3m.fr

MAJ du 02/06/2022 : le document "Parkings de Montpellier Méditerranée Métropole" disponible en téléchargement ci-contre est une synthèse de l'état actuel des parkings du territoire métropolitain.