Sous menu d'un livre

Chargé d’études zones apaisées (H/F) - Réf : CE-2022-VE56


Montpellier Méditerranée Métropole
31 communes – 481 276 habitants – 2 296 agents –  1 350 millions d’€ de budget

Recrute

Pôle Mobilités

1 Chargé d’études zones apaisées (H/F) - Réf : CE-2022-VE56

Cadre d’emplois des Techniciens Territoriaux – Catégorie B

Dans le cadre de sa politique volontariste dans le domaine des mobilités, la Métropole souhaite réduire la place de la voiture pour améliorer la qualité de vie dans les quartiers. Pour cela, elle a décidé de déployer une démarche de zones apaisées sur son territoire à l’échelle des quartiers ou des communes. Afin de pouvoir décliner et mettre en œuvre ces principes d’aménagement sous forme de projets concrets à réaliser, et notamment d’adapter les plans de circulation aux enjeux actuels, il a été décidé de créer un poste de chargé d’études zones apaisées au sein du Pôle Mobilité.

MISSIONS : Placé sous l’autorité du responsable de l’Unité Etudes, modélisation et stationnement, le/la Chargé(e) d’études zones apaisées apporte son expertise à la réalisation de diagnostics et d’études de déplacements opérationnels, et assure le suivi et la mise en œuvre des zones apaisées sur l’ensemble du territoire de la Métropole.

PRINCIPALES ACTIVITES :

1-Traitement des demandes des administrés, liées aux problématiques des zones apaisées :

Recenser les données liées aux demandes des administrés ; Recueillir des informations techniques auprès des autres services ; Consulter les arrêtés de circulation et de stationnement ; Contrôler et vérifier la fiabilité des données ; Croiser et hiérarchiser différents types de données et d’informations ; Définir et mettre à jour des indicateurs de suivi ; Proposer des solutions techniques adaptées ; Communiquer et conseiller sur les aspects techniques et règlementaires auprès des différents partenaires et élus, lors des visites de terrain.

2- Mise en œuvre de la politique des Mobilités à l’échelle des communes et des quartiers :

Participer à la mise à jour de la hiérarchisation du réseau de voirie et à la définition des profils de voirie associés ; Etudier les possibilités d’aménagement de voirie dans le cadre de programme de partage de la voirie, de voiries apaisées, de zones 30, de plan d’action de quartiers ou de ville à 30… ; Proposer et participer à la mise en œuvre des zones de circulation apaisée dans les communes, les quartiers existants ou en développement en lien avec les Pôles Territoriaux et le Bureau d’Etudes du PEP’S (Pôle Proximité Espaces Public); Prendre des arrêtés permanents de circulation et de stationnement correspondant au déploiement des zones apaisées sur Montpellier ; Accompagner les Pôles Territoriaux et les Communes sur la mise en œuvre règlementaire des zones apaisées.

3- Mise en place et suivi d’un observatoire des zones apaisées :

Recenser et suivre l’évolution des zones de circulation apaisée existantes sur la Métropole ; Elaborer des documents de présentation et des cartes thématiques ; Mettre à jour la base de données Système d’Information Géographique (SIG) zones apaisées ; Réaliser un bilan annuel du déploiement des zones de circulation apaisées.

SAVOIR : Maitrise de l’organisation d’une collectivité territoriale ; Maitrise du Système d’Information Géographique / base de données ; Maitrise de la sécurité routière, du partage de la voirie et de la circulation en zones apaisées (concept général, aménagement) ; Maitrise du code de la route, pouvoir de la police du Maire, Signalisation Routière ; Maitrise de la Règlementation de la circulation et du stationnement.

SAVOIR FAIRE : Synthétiser et retranscrire la situation de terrain ; Observer et analyser des contraintes pour proposer des solutions techniques adaptées ; Pratiquer les outils bureautiques et les logiciels métiers spécifiques (Adobe Illustrator et Littéralis) ; Gérer, utiliser et consulter une base de données Système d’Information Géographique (SIG) ; Prescrire les implantations de signalisation routière en fonction des aménagements réalisés et de la réglementation à mettre en œuvre.

SAVOIR ETRE : Capacité à travailler en équipe et en transversalité ; Autonomie, disponibilité ; Rigueur et organisation ; Qualités relationnelles ; Force de proposition ; Sens de l’initiative

ELEMENTS SPECIFIQUES : Intervention en dehors des heures de travail ; Travail en bureau et en extérieur

PROFIL CANDIDAT : Permis B obligatoire, expérience en collectivité territoriale et sur le fonctionnement de l’espace public souhaitée.

 

Partager ce contenu