Le design de la Ligne 5 de tramway se dévoile


Publié le 20/01/2023

Vendredi 20 janvier 2023, le design de la Ligne 5 de tramway de la Ville et de la Métropole de Montpellier a été dévoilé en présence de Michaël DELAFOSSE, Julie FRECHE, et Barthélémy Toguo, l'artiste à l'initiative du nouvel univers graphique de la Ligne 5.

Reliant Clapiers à Lavérune, la ligne 5 est celle des parcs et des jardins en longeant notamment le Jardin des Plantes, les parcs Clemenceau, Montcalm, Bagatelle et le Parc du Lunaret.

Après les 4 éléments pour les quatre premières lignes (l'air, la terre, l'eau et le feu), la ligne 5 a pour thème la nature, de la botanique et le monde végétal.


"L’œuvre représente l’association de l’homme et du monde végétal, l’interaction existante entre l’individu et les éléments qui l’entourent. Cette tête et cette plante sont les symboles de l’harmonie, de l’équilibre et de l’amour qui doit préfigurer entre l’homme et son environnement. Le vert est la couleur associée à la nature, mais aussi la plus présente au sein de celle-ci : c’est la couleur de la chlorophylle, le pigment naturel par excellence ; c’est une couleur rassurante, tonique et rafraîchissante. Elle incarne la liberté et le mouvement et est le symbole de l’espoir et de la santé."

L'artiste Barthélémy Toguo

Barthélémy Toguo est né à Mbalmayo au Cameroun en 1967. Entre 1989 et 1993 il poursuit des études d’arts plastiques d’abord à l’école des Beaux-Arts d’Abidjan, puis à celle de Grenoble et enfin à la Kunstakademie de Düsseldorf en Allemagne. S’il s’installe en Europe, devenant citoyen français, Barthélémy Toguo reste profondément enraciné au Cameroun, où il retourne très régulièrement.

L'artiste travaille depuis longtemps sur les relations homme/nature, que ce soit sous les formes homme/animal ou homme/végétal. Ce thème est central dans son œuvre. Elle s’ancre à la fois dans son histoire personnelle d’artiste africain, ayant vécu à la campagne, ayant toujours été attentif à la terre, au bois, à la végétation, à l’agriculture ; mais également sur une réflexion du destin actuel de l’humanité qui prend de plus en plus conscience des risques gigantesques que fait courir un développement économique non maîtrisé.

Barthélémy Toguo a puisé dans son vocabulaire plastique afin de faire naître un motif reproductible sur les tramways de la Ligne 5 de Montpellier. Il a nommé cette œuvre Feuille de vie. On y trouve la tête d’un homme de profil, bouche ouverte, d’où sort des plantes.

"À Montpellier, nous avons fait le choix d’une transition écologique et solidaire, en multipliant les actions pour proposer des alternatives décarbonées à la voiture individuelle et avec comme fil rouge la gratuité des transports en commun pour l’ensemble des habitants d’ici la fin de l’année 2023.

Au-delà des 235 km de vélolignes montpelliéraines, des 5 futures lignes de bustram, de l’extension de la ligne 1 de tramway, la réalisation d’ici 2025 de la Ligne 5 de tramway est le principal investissement de notre Métropole.
Depuis le lancement de la ligne 1, le design des tramways fait partie intégrante de notre identité. De fait, nous sommes une ville d’hospitalité pour les créateurs de l’esprit et les artistes, aussi l’habillage des tramways témoigne de l’engagement du territoire en permanence en faveur de la culture et des arts et de leur partage.

Pour cette 5e ligne de tramway, après l’air, la terre, l’eau et le feu, il était important pour nous de choisir un design qui évoque tout à la fois l’identité et l’avenir de notre territoire, conciliant la nature, les sciences et la recherche. La Ligne 5 sera la ligne des parcs.
Elle longera le Jardin des Plantes, le plus ancien de France - fondé sous Henri IV - où pendant des siècles la botanique a été étudiée. Elle passera par Lavalette, le bois de Montmaur et du Lunaret, le square Christine Boumeester et la Cité des Arts. Elle rejoindra les parcs Clemenceau, Montcalm, Bagatelle, le grand Agriparc des Bouisses - appelé l’Écusson vert, et finalisera sa trajectoire jusqu’à la plaine viticole des grés de l’Ouest de Montpellier.

Il apparaissait ainsi essentiel de choisir un projet puissant qui donne autant à voir, qu’à savoir et à imaginer. C’est ce que nous a proposé l’artiste, citoyen du monde, Barthélémy Toguo et qui a retenu toute notre attention. Originaire du Cameroun et formé dans les écoles des Beaux-Arts d’Abidjan, de Grenoble et de Düsseldorf, c’est un artiste que nous connaissons et que nous aimons à Montpellier. Il a exposé Déluge en 2016 au Carré Sainte-Anne et était présent au Sommet Afrique France en 2021.

Par son projet « Feuille de vie », Barthélémy Toguo nous montre la force de la diversité du vivant avec la présence d’animaux et de plantes. Véritable plaidoyer face à l’anthropocène, son œuvre défend la vie dans sa diversité et trouve l’harmonie entre l’homme et la nature.

Le choix de Barthélémy Toguo, a été une évidence car il nous renvoie à l’altérité du monde et retrace parfaitement l’identité de Montpellier : à savoir une ville gorgée d’histoire, de sciences, de recherche, une ville ouverte aux idées nouvelles et aux traditions cosmopolites." souligne Michaël DELAFOSSE, Président de Montpellier Méditerranée Métropole Maire de Montpellier.

En savoir plus

Venez découvrir la ligne 5

Le projet de la ligne 5

Partager ce contenu