Montpellier Métropole en Commun : traduction occitan



L’occitan en chantant

Un lundi sur deux, à la Calandreta Dau Chivalet, Samuel Grolleau, membre du groupe Lo Barrut, anime un atelier de chant ouvert à tous. Une occasion originale de découvrir une culture, un répertoire et d’apprendre la langue occitane.

« La musique permet de transmettre la langue d’une façon sensible et efficace »

Ancien élève des Calandretas de Montpellier, Samuel Grolleau a renoué avec la langue occitane au moment de l’adolescence, avant de suivre un parcours universitaire au département d’Occitan de l’Université Paul-Valéry. Très actif au sein du MEDOC, association emblématique des étudiants d’Occitanie, connue pour ses nombreux balèti – bals populaires traditionnels – il poursuit aujourd’hui un parcours de chanteur, percussionniste et « passeur de chant ». Membre du groupe de chants polyphoniques, Lo Barrut, il anime un lundi sur deux, un atelier de chant organisé de 20h à 22h30 à la Calandreta Dau Chivalet.

« On recrute en permanence »

Une formation qu’il souhaite ouvrir au plus grand nombre. « Chacun peut venir nous rejoindre pour chanter. On recrute en permanence. Pas besoin de savoir parler occitan ou de connaissances musicales préalables. Les chants populaires concernent tout le monde ». Idéal surtout pour tous ceux que la langue et la culture occitane intéressent ou passionnent. « La musique permet de transmettre la langue d’une façon sensible et efficace… Grâce à la mélodie, au rythme, il est plus facile de mémoriser le vocabulaire et la structure grammaticale. Et au bout de plusieurs chansons apprises, on commence déjà à avoir une bonne compétence en langue ».

Chants traditionnels et contemporains

Le répertoire de la chorale mélange autant les chants traditionnels que contemporains. « Ils sont souvent liés à une revendication politique ou à certaines pratiques sociales, comme les carnavals et les fêtes calendaires en général ». La chorale participe ainsi à divers événements organisés par l’association Inter’Cal, portée par les parents d’élèves des Calendretas de Montpellier. Comme le 25 novembre dernier, lors de la célébration de la Martror, la Fèsta dels Mòrts au Peyrou, en présence de 200 enfants des Calendretas. « L’objectif étant de sociabiliser la langue occitane et de la rendre présente le plus possible sur l’espace public ».

Chorale – Calandreta dau Chivalet – 30 rue Lydie Benichou – 04 67 27 43 66

contact : carole_lambert@hotmail.com – Lo Barrut / Facebook – oxivent-productions.com/barrut

Partager ce contenu