Transports | Montpellier Méditerranée Métropole

Transports

Partager ce contenu



Les transports en commun et la voirie communautaire occupent une place privilégiée aux yeux des habitants de Montpellier Méditerranée Métropole. L'objectif est donc clair : restreindre le trafic automobile et les circulations de transit au cœur des villes via la diversification de l'offre de transports en commun.

Des mobilités engagées

Montpellier Méditerranée Métropole s’engage dans une transition écologique et solidaire et se positionne comme pionnière avec des solutions ambitieuses pour lutter contre le réchauffement climatique.

Un choc des mobilités pour les 31 communes de la métropole :

  • Donner une alternative à tous les métropolitains pour se déplacer autrement ;
  • Apaiser les villes et les villages pour lutter contre les violences routières et pour améliorer la qualité de vie et la qualité de l’air ;
  • Faire de la transition des mobilités une démarche solidaire qui n’exclut pas et permet de renforcer le pouvoir d’achat des métropolitains et soutenir les commerces de proximité ;
  • Diminuer la consommation de carbone dans les déplacements collectifs et individuels, pour lutter contre le changement climatique et préserver la santé des habitants.

Les principales mesures mises en œuvre d’ici 2026 :

  • La gratuité totale du réseau des transports en commun pour les habitants de la Métropole d’ici fin 2023
  • L’aménagement d’un réseau vélo express REVé
  • La construction de la ligne 5 du tramway
  • La création de 4 lignes de bus express à haut niveau de service
  • L’extension de la ligne 1 de tramway vers la gare Sud de France
  • La création de parkings relais supplémentaires

La gratuité des transports en commun

Au siècle du changement climatique, la gratuité des transports publics est un bien commun. Une mesure phare d’une nouvelle politique des mobilités qui prend en compte l’ensemble des modes de déplacement.

Montpellier est la première métropole en France à rendre les transports gratuits le week-end et à élargir la gratuité aux jeunes (- 18 ans) et aux seniors (+ 65 ans). Fin 2023, tous les habitants de la Métropole pourront voyager gratuitement sur le réseau de transport public.





Pour les habitants de la métropole :

Comment obtenir votre Pass gratuité ? 

Avec un smartphone, téléchargez l’application m’ticket tam :

  • remplissez la demande ;
  • prenez-vous en photo en plaçant votre visage dans le cadre ;
  • prenez en photo votre pièce d’identité et votre justificatif de domicile ;
  • envoyez votre demande (délai de traitement : 48h).

Une fois la demande acceptée, rendez-vous à chaque voyage sur l’appli M’Ticket : dans l’onglet MES E-TICKET, sélectionnez le Pass gratuit et validez-le. Présentez votre E-TICKET lors du contrôle.

Sans smartphone, rendez-vous sur tam-voyages.com, ou dans l’un des 3 espaces mobilité TaM (Jules-Ferry, Maguelone et Mosson), muni(e) :

  • d’une photo d’identité ;
  • d’une pièce d’identité ;
  • d’un justificatif de domicile ;
  • d’une autorisation parentale.

A chaque voyage, validez votre carte d’abonné(e) TaM ou votre Pass week-end gratuit délivré par TaM, comme tout voyageur.

Quelques chiffres :
+ De 80 000 Pass week-end gratuité délivrés depuis septembre 2020
1 750 € par an économisés par une famille de 4 personnes de la métropole quand la gratuité sera totale fin 2023.

> Consulter la page dédiée à la gratuité des transports

Des aides pour l'acquisition d'un vélo à assistance électrique (VAE)

Afin d’encourager les mobilités alternatives à l’utilisation de la voiture individuelle, Montpellier Méditerranée Métropole propose différentes aides pour l’acquisition de vélo à assistance électrique (VAE) :

  • Une aide universelle d’un montant de 500 euros maximum, sans condition de ressource, versée à tous les habitants de la Métropole de plus de 18 ans qui font l’acquisition d’un vélo à assistance électrique neuf (VAE) acheté dans un magasin de la métropole.
  • Une aide de 200 euros pour l’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE) d’occasion ainsi que pour l’achat d’un kit d’électrification, permettant de transformer un vélo classique en vélo à assistance électrique. Un bon de réservation du vélo peut être demandé en cas d’indisponibilité du vélo souhaité dans les délais.

Quelques chiffres :
+ De 13 000 demandes d'aide déjà déposées à la métropole.
Jusqu'à 1 150€ d'aides cumulées des collectivités territoriales et de l'état.

> Consulter la page dédiée aux aides à l'achat d'un vélo électrique

Un plan mobilités actives de 150 millions d'euros

La Métropole va mettre en oeuvre d’ici 2026 un plan mobilités actives de 150 millions d’euros pour des aménagements cyclables, piétons et personnes à mobilité réduite (PMR). Moyen de transport doux, le vélo est fortement mis en valeur dans ce plan. Les aménagements de voirie faisant la part belle aux vélos sont déjà bien engagés.

Le REVé, Réseau Vélo Express, sera constitué d’aménagements de pistes cyclables protégées à double sens, continus et homogènes.

Leur largeur garantira le confort, la sécurité et la cohabitation de l’ensemble des cyclistes. Il permettra de relier entre elles les communes de la Métropole.

 > Consulter la page dédiée aux aménagements cyclables

La construction de la ligne 5 de tram et l'extension de la ligne 1

Un ensemble d’opérations sans précédent est lancé pour faire face à la croissance de fréquentation du réseau public de transports en commun et à la demande de qualité de service et de confort exprimée par les usagers.

Ces grands projets comprennent :

  • La réalisation, en cours, de la ligne 5 de tramway, de Clapiers à Lavérune. Mise en service fin 2025 ;
  • L’extension de la ligne 1 de tramway jusqu’à la gare Sud de France, permettant de la relier à la gare Saint-Roch. Mise en service en 2024 ;
  • Les 5 lignes de bustram.

Les chiffres clefs de la ligne 5 :
440 millions d’euros investis dont 346 M€ par la Métropole, avec la réalisation de nombreuses opérations connexes pour embellir et moderniser la ville (pistes cyclables, assainissement, réseaux d’eau, requalification de voirie...)

16 km de rail
27 stations
45 minutes pour relier Clapiers à Lavérune, du nord à l’ouest
1 tram toutes les 6 minutes
80 000 voyageurs par jour attendus

> Consulter la page dédiée à la ligne 5 de tramway

> Consulter le site dédié à la ligne 5 de tramway

5 lignes de bustram

Un réseau de bus rendu plus fluide grâce à 4 lignes de bus express à haut niveau de service (BHNS) qui seront effectives entre 2024 et 2025. Ces quatre lignes en étoile vont mailler le territoire de la métropole avec un service de qualité équivalent à un tramway, puisqu’elles bénéficieront de voies réservées et seront prioritaires sur les voitures et aux feux de circulation.

5 lignes seront aménagées :

  • La ligne 1 desservira Castries, Vendargues, Salaison, le Crès, Sablassou, Castelnau-le-Lez, et la place de l’Europe. Ce tracé passera par les zones économiques d’Eurêka et du Millénaire et le quartier de la Pompignane, jusqu’ici grands oubliés du réseau de transports de Montpellier ;
  • La ligne 2 qui remplacera l’actuelle Ronde, connectera le pôle d’échanges Sabines, Paul-Valéry, le quartier des Tonnelles, l’avenue du Père-Soulas, puis Saint-Eloi, Aiguelongue, la place Charles-de-Gaulle, Benjamin-Franklin et la gare Sud de France ;
  • La ligne 3 passera par les Cévennes, l’avenue Louis-Ravaz, et rejoindra le pôle Euromédecine, et la future cité Med Vallée ;
  • La ligne 4 desservira les communes de Cournonsec, Cournonterral, Pignan, Lavérune et le rond-point Gennevaux. Ce dernier tracé devrait ravir les habitants de l’ouest de Montpellier, où la voiture est omniprésente.
  • La ligne 5 reliera Euromédecine à Occitanie et au centre de Montpellier.

> Consulter la page dédiée aux Bustram

Des gains de temps immédiats grâce aux nouvelles voies réservées pour le bus :

Depuis un an, sur certains tronçons des lignes 6, 7, 15 et 38, des couloirs de bus ouverts aux vélos et interdits aux voitures ont été aménagés, pour faciliter et accélérer les déplacements.

LIGNE 15 (SABINES – ODYSSEUM) : le gain de temps moyen est de 8 à 9 minutes sur les 3,5 km des couloirs de bus ouverts aux vélos entre les arrêts « Belvédère » et « Tourterelles ».
LIGNE 6 (EUROMÉDECINE – PAS DU LOUP) : le gain de temps moyen est de 2 à 3 minutes sur les 2km

Auto-partage, Klaxit et covoiturage

Avec la voiture en commun, Montpellier Méditerranée Métropole encourage le changement de pratique de déplacements, afin de diminuer le nombre de véhicules en circulation. L’autopartage et le covoiturage permettent en effet de réduire notre impact écologique, de faire des économies et de nous faciliter la vie.

L’autopartage : l’offre Modulauto
Ce service vous permet d’utiliser une voiture uniquement lorsque vous en avez besoin, à toute heure de la journée ou de la nuit. Les voitures sont à disposition dans les 30 stations Modulauto réparties sur tout le territoire. Fonctionnement :

  • Réservez le véhicule selon la plage horaire souhaitée, sur modulauto.net ou par téléphone au 04 67 58 06 06 (réservation pour 1 heure, 1 jour, un week-end ou une semaine).
  • Rendez-vous à la station Modulauto de votre choix, muni de votre pass (badge magnétique remis lors de votre abonnement) pour retirer un véhicule en libre-service près de chez vous (stations accessibles 7 jours/7 et 24 heures/24).
  • Circulez en toute liberté.
  • Ramenez la voiture à sa station d’origine et refermez celle-ci avec le pass.

Le covoiturage : l’offre Klaxit
Depuis le 1er mars 2021, la Métropole finance un nouveau service de covoiturage sur l’ensemble de ses 31 communes, avec le partenaire Klaxit. L’application mobile facilite la mise en relation entre les passagers et les conducteurs pour de petits trajets. Les passagers voyagent gratuitement et les conducteurs sont rémunérés pour chaque passager transporté. Fonctionnement :

  • Téléchargez l’appli KLAXIT : disponible et gratuite sur Apple Store et Google Play.
  • Complétez vos préférences : renseignez votre profil et enregistrez vos trajets à l’avance ou à la dernière minute.
  • Trouvez vos passagers : des covoitureurs vous font des demandes, il suffit d’un clic pour les accepter.
  • Retrouvez votre covoitureur à l’endroit indiqué.

Consulter la page dédiée au covoiturage