Sous menu d'un livre

L’atlas de la biodiversité métropolitaine



Crédit photo : Quentin Fort.

Avec l'Atlas de la Biodiversité Métropolitaine (ABM), les communes de la métropole de Montpellier s’engagent pour mieux connaitre, préserver et valoriser leur patrimoine naturel (faune, flore). Lauréate depuis juillet 2023, la métropole s’engage dans ce programme pour 3 ans avec le soutien financier de l’Office Français de la Biodiversité (OFB).

Les communes de Grabels et Prades-le Lez ont amorcé ce travail dès 2018. Consulter leur travail :

Grabels Prades-le-Lez

Une biodiversité riche mais fragile sur le territoire

Située au cœur du bassin méditerranéen, le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole fait partie des 36 « points chauds » mondiaux abritant une biodiversité très riche mais fragile :

  • 1/3 du territoire est caractérisé par des milieux naturels particulièrement riches.
  • 2/3 des espèces connues en France métropolitaine sont présentes sur le territoire.

Le territoire de la Montpellier Méditerranée Métropole est également l’un des plus dynamiques en France en termes d’accroissement de la population avec un nombre d’habitants multiplié par 4 en 75 ans. Ce dynamisme engendre des pressions importantes sur le patrimoine naturel de la collectivité qui met en place des mesures pour éviter de porter atteinte à la biodiversité. Elle privilégie notamment le renouvellement urbain et les extensions au sein des enveloppes urbaines existantes.

Découvrez la stratégie métropolitaine de protection de la biodiversité

C’est quoi un atlas de la biodiversité ?

L’atlas vise à mieux connaître et comprendre cette biodiversité pour la protéger et la restaurer. C’est :

  • Un recensement des milieux et des espèces présentes sur notre territoire qui implique tous les acteurs locaux tels que les élus, les citoyens, les associations et les entreprises.
  • Un outil d'information et d'aide à la décision pour la collectivité dans ses politiques d'aménagement et de gestion du territoire.

Pour mieux comprendre la démarche :

Comment participer ?

Les 24h de la biodiversité

Du 5 au 6 avril 2024, la métropole de Montpellier organise les « 24h de la biodiversité » à Clapiers, en partenariat avec le Master Valorisation et Médiation des Patrimoines de l'Université Paul-Valéry et la ville de Clapiers. A cette occasion, des quêtes autour d’espèces déterminées seront organisées durant la soirée et la nuit. Objectif : étudier la présence d’espèces présentes le jour mais aussi la nuit.

En parallèle, l’association le GNAUM organise un événement similaire le samedi 13 avril de 10h à 23h au Jardin des Plantes.

Les quêtes participatives

Tous les citoyens peuvent participer aux quêtes pour repérer des espèces communes, et documenter leurs observations via l'application iNaturalist.

 

Parmi les espèces ciblées :

  • Oiseaux : Rougequeue noir, Faucon crécerelle, Petit-duc scops, et Chouette hulotte
  • Reptiles : Lézard des murailles - Mammifère : Hérisson d'Europe
  • Flore : l’Aphyllanthe de Montpellier, le nombril de Vénus et l’Ophrys jaune
  • Insectes : Lucioles et vers luisants
  • Espèces exotiques envahissantes : Herbe de la pampa, le muguet des pampas, Ailanthe

Au-delà des quêtes, vous pouvez signaler toutes les observations d'animaux et de plantes que vous croisez dans votre quotidien afin d’alimenter la base de données collaborative sur la biodiversité locale.

Tutoriels Inaturalist

Des animations pour sensibiliser

Des animations de sensibilisation à destination du grand public sont organisées tous les ans dans chaque commune sur les thèmes suivants :

  • La biodiversité des jardins
  • Les insectes
  • La biodiversité au fil de l’eau
  • La nuit et les chauves-souris
  • Les oiseaux des jardins

Programme bientôt disponible.

Partager ce contenu