Sous menu d'un livre

Taxis



Montpellier Méditerranée Métropole est désormais l'institution compétente pour la délivrance des autorisations de taxi sur l'ensemble de son territoire.

Jusqu'à une période récente, les maires étaient des acteurs clés de la réglementation de la profession de taxi car ils délivraient les autorisations de stationnement sur la voie publique.

La loi du 27 janvier 2014 dite « Maptam » indique que ce pouvoir de police est automatiquement transféré aux présidents d'EPCI (établissement public de coopération intercommunale) à fiscalité propre qui exercent la compétence voirie.

La loi du 1er octobre 2014 relative aux taxis et aux voitures de transports avec chauffeur a elle aussi modifié les règles relatives aux autorisations de stationnement délivrées aux exploitants de taxi.

Plus de 200 autorisations sur le territoire

Les taxis sont désormais régis sous une forme duale.

La préfecture de l'Hérault règlemente la profession même d'exploitant de taxi dans le département et elle définit les tarifs des courses.

Pour sa part, Montpellier Méditerranée Métropole est aujourd'hui chargée de la délivrance des licences de taxi, plus précisément de la gestion des autorisations de stationnement (ADS) sur la voie publique aux exploitants de taxis.

Il existe actuellement 216 ADS sur le territoire métropolitain (voir tableau détaillé ci-dessous).
Chacune d'entre elle correspond à un véhicule et son immatriculation est inscrite sur chaque arrêté.

Une ADS peut être exploitée par plusieurs chauffeurs titulaires d'un certificat de capacité professionnelle, surtout s'il s'agit d'une société par exemple.
Un chauffeur titulaire du certificat peut louer son ADS sans exercer sa profession.

Inscription sur une liste d'attente

La délivrance des autorisations de stationnement de taxi résulte de l’inscription des exploitants de taxi par ordre chronologique sur une liste d’attente.Celle-ci est gérée par Montpellier Méditerranée Métropole.

Depuis la loi du 1er octobre 2014,  le demandeur ne peut s’inscrire que sur une seule liste d’attente.

De même, les autorisations délivrées à compter de cette date deviennent incessibles et elles ont une durée de validité de cinq ans.

Plateforme nationale Le.taxi

Le registre de disponibilité des taxis "Le.taxi" a été créé pour soutenir la transition numérique du secteur des taxis. 

Il constitue un engagement conséquent de l’Etat à un moment déterminant pour le secteur.

Héler un taxi avec son smartphone plutôt qu'en levant la main dans la rue, voilà l'ambition du registre le.taxi !

Le registre le.taxi s'adresse à la fois aux clients potentiels et aux chauffeurs.

Les premiers doivent télécharger une application qui, grâce à leur géolocalisation, leur indiquera les taxis disponibles (au vert) autour d'eux.

Les seconds indiquent leur géolocalisation et s'ils sont au vert ou rouge, obligatoirement depuis le décret du 19/12/2021, via une application chauffeur.

Un taxi en un clic ! Montpellier a été une ville pilote pour accompagner la mise en place de le.taxi

Découvrir la plateforme nationale Le.taxi

Communes d'implantation des exploitants de taxis

Le nombre d'autorisations de stationnement (ADS) sur le territoire métropolitain à la date du 31 décembre 2016 était de 216.
132 concernent Montpellier et 84 les autres communes.

Voici leurs communes d'implantation :

Emplacements de taxis sur la Métropole

Source : www.data.montpellier3m.fr

Partager ce contenu