Industries Culturelles et Créatives (ICC)



Cinéma, jeu vidéo, animation 3D et effets spéciaux, radio, audiovisuel et design : les Industries Culturelles et Créatives (ICC) occupent une place de choix à Montpellier.

LA CITE CREATIVE

Située au cœur de Montpellier, sur l’ancien site de l’École d’Application de l’Infanterie (EAI), la Cité Créative est le 1er quartier mixte, pour les jeunes urbains actifs, dédié aux Industries Culturelles et Créatives avec 35 000 m² d’activités tertiaires et commerciales et 2 500 logements.

Toutes les composantes de l'écosystème seront regroupées : écoles de pointe, incubateurs, entreprises... mais également de nombreux lieux de vie et de rencontres ainsi que des équipements structurants.

La Halle Tropisme :

Au niveau national, le secteur des ICC progresse plus rapidement que le reste de l'économie, en termes de création d'activité et de croissance économique : 1,3 million d'emplois non délocalisables, et génère 84 milliards d'euros de revenus par an. Un domaine propice à l'innovation et la France compte de nombreux leaders internationaux dans la création digitale, le jeu vidéo, l'animation 3D. La Métropole de Montpellier est l'une des places fortes de ces entreprises créatives. Un dynamisme qui se traduit sur le territoire métropolitain par la présence de grands comptes, mais aussi la vitalité de nombreuses PME, TPE et start-ups. La Halle Tropisme est un tiers lieu innovant créé pour accueillir ces entreprises leaders.

Le Campus Créatif :

Le Campus Créatif constituera l'un des pôles d'attraction du nouveau quartier. Le Réseau Îcones s'installera sur le site de l'ancienne place d'Armes de l'EAI et accueillera 1400 élèves au sein de 4 écoles :

  • L'Ecole Supérieure des Métiers Artistiques (ESMA) de Montpellier est l'école historique du réseau proposant des formations en arts appliqués, design graphique, design d'espace et cinéma d'animation, filière multipliant les récompenses internationales (liste additionnelle de projection des Oscars, Siggraph, Festival d'Annecy, FMX...). La pose de la 1ère pierre a eu lieu le 21 mars 2019.
  • L'Ecole d'Arts Appliqués (IPESAA) de Montpellier forme au design, à l'illustration et au jeu vidéo.
  • L'antenne « Jeux vidéo » de l'Ecole de Photographie et de Game Design (ETPA). Une formation en trois ans qui a pour ambition de devenir un pôle national de référence.
  • Une antenne de Cinecréatis, école de cinéma pour les futurs réalisateurs, monteurs, assistants de production, spécialistes en effets spéciaux, etc. À Montpellier, elle bénéficiera de moyens uniques en France pour devenir l'une des grandes écoles françaises de cinéma.

LE MICC

©axel coeuret @idate digiworld

Pour accompagner et valoriser la dynamique autour des ICC, la Métropole a lancé en 2018 le Montpellier Industries Culturelles et Créatives (MICC) en remplacement du MIG (Montpellier In Game), événement tourné vers les acteurs du jeu vidéo. L’évènement, sur 5 jours, a rassemblé divers acteurs du tissu ICC autour de 25 conférences et ateliers professionnels et a rassemblé 1 500 participants. En 2019, le MICC aura lieu du 15 au 18 avril.

LA CONVENTION D'OBJECTIFS et de Moyens (COM) RADIO

Montpellier Méditerranée Métropole soutient les médias locaux et a mis en place des Conventions d’Objectifs et de Moyens avec les 8 radios associatives de Montpellier :

  • Radio Clapas (quartier Près d’Arène, Montpellier)
  • Radio Aviva (quartier Beaux-Arts, Montpellier)
  • RCF Maguelone (quartier Beaux-Arts, Montpellier)
  • Lenga d’oc (Saint Jean de Védas)
  • L’EKO des Garrigues (quartier Figuerolles, Montpellier)
  • FM Plus (quartier Hôpitaux-Facultés, Montpellier)
  • Divergence (quartier de l’Ecusson, Montpellier)
  • Adorem (Radio Campus) (quartier Hôpitaux-Facultés, Montpellier)

LA CONVENTION D'OBJECTIFS et de Moyens (COM) TV LOCALE

En 2016, la Ville et la Métropole ont signé une Convention d’Objectifs et de Moyens (COM) s’articulant autour de la production de programmes avec la chaine Via Occitanie.

Les enjeux de cette convention visent à :

  • soutenir un réseau d’acteurs associatifs et renforcer la cohésion sociale. Médias de proximité, les radios associatives assurent une information solidaire et citoyenne en rendant visibles les initiatives locales émanant du tissu associatif et institutionnel ;
  • associer la Ville à « l’esprit de liberté » émanant de ces radios associatives, et soutenir ainsi la liberté d’expression, la diversité culturelle.

Partager ce contenu